Retour
 

Croissance verte et emploi

Auteur(s) :

    • FRANCE. Conseil d'orientation pour l'emploi

Editeur :

  • Conseil d'orientation pour l'emploi

Date de remise : Janvier 2010
74 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le Conseil d'orientation pour l'emploi a été saisi par le ministre de l'écologie et du développement durable dans le cadre de la préparation d'un plan de mobilisation pour le développement des métiers de la « croissance verte ». Le Conseil a été invité à se prononcer sur les conditions nécessaires pour faire de la « croissance verte » une croissance riche en emplois de qualité. Pour ce faire, il a auditionné des experts, des dirigeants d'entreprise et des représentants d'associations et de fédérations professionnelles, industrielles et artisanales. Il a pris en compte les travaux les plus récents sur ce thème ainsi que les rapports des comités de filière demandés par le Gouvernement. La croissance verte présente un triple défi : faire en sorte que les créations d'emplois soient les plus nombreuses possible ; accompagner tous les salariés pour lesquels la croissance verte impliquera un changement d'emploi ; favoriser l'adaptation des compétences des salariés lorsque leur métier évolue.




I. Les engagements en matière de développement durable appellent desévolutions rapides et de grande ampleur
 

I-1. La France a pris un nombre important d’engagements en matière de
développement durable

I-2. Le Conseil estime que le respect de ces engagements ambitieux nécessite une évolution rapide de l’économie ainsi qu’une véritable mobilisation nationale
a) L’urgence d’une réorientation du modèle de croissance ne permet pas de s’en remettre aux
mécanismes traditionnels de l’économie de marché
b) La nécessité de l’intervention de l’Etat
c) La nécessaire implication des partenaires sociaux

 
II. Diagnostic : la croissance verte peut être significativement créatrice d’emplois dans les nouvelles activités, avec une ampleur encore incertaineà moyen et long terme
 

II-1. Le diagnostic du Conseil

II-2. Les études sur l’emploi évaluent en centaines de milliers le nombre d’emplois qui
pourraient résulter de la croissance verte
a) Trois études sur la France
b) Une étude sur l’Europe
c) Une étude sur le monde

II-3. Les travaux du Conseil ainsi que ceux des comités de filières confirment le
potentiel d’emplois de la croissance verte mais soulignent la complexité de la mise en œuvre
a) Les métiers en développement ou en transformation
b) Les besoins de formation
c) Les difficultés de recrutement et la valorisation des métiers

 
III. Recommandations du Conseil pour optimiser l’impact de la croissance verte sur l’emploi
 

III-1. La demande pour des productions vertes (produits, services, technologies) doit être favorisée

III-2. Les entreprises doivent être en mesure d’offrir les produits et services « verts »
a) L’existence et la maîtrise des technologies
b) Le développement d’activités et de filières industrielles nouvelles
c) L’adaptation des compétences des salariés et des chefs d’entreprise

 

Annexes

 

Annexe 1 Liste des auditions

 

Annexe 2 Engagements sectoriels du Grenelle de l’environnement

 

Annexe 3 Synthèse des études

 

Annexe 4 Résumé des rapports des comités de filière