Retour
 

Le risque de dégagement d'office des fonds structurels européens

Auteur(s) :

Editeur :

  • Inspeciton générale des affaires sociales

NOTE : Les fichiers compatibles avec le matériel de synthèse vocale utilisé par le public malvoyant pourront être adressés sur simple demande à la section des rapports de l'IGAS à l'adresse internet suivante : igas-section-rapports@sante.gouv.fr

Date de remise : Septembre 2010
289 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Par lettre de mission du 28 octobre 2009, la ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi, le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales et le ministre du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville ont confié à l'IGF, l'IGA et l'IGAS une mission d'évaluation et de propositions concernant la prévention des risques de dégagement d'office (DO) des crédits des fonds structurels européens. Dans le cadre de la programmation 2007-2013, la France bénéficie de 14,3Md d'euros de crédits de fonds structurels européens (FEDER - Fonds européen de développement régional, et FSE - Fonds social européen). Ces crédits sont répartis en sept tranches annuelles équivalentes qui doivent chacun être utilisées au plus tard au 31 décembre de la deuxième année suivant chaque année de programmation. Le non respect de cette règle est sanctionné par le "dégagement d'office" des crédits, c'est-à-dire leur annulation par la Commission européenne.