Retour
 
Enseignement

Rapport d'information fait au nom de la délégation sénatoriale à la prospective sur l'avenir des années collège dans les territoires urbains sensibles - Tome I : rapport

Auteur(s) :

Editeur :

  • Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Titre de couverture : "L'avenir des « années collège » dans les quartiers sensibles (Tome I : rapport)"

Date de remise : Mars 2011
468 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Entre 1950 et la fin des années soixante dix, l'urbanisation a été très rapide, pour prendre en compte à la fois l'exode rural, l'arrivée des rapatriés d'Algérie et de la main d'oeuvre immigrée, dans un contexte général de forte croissance économique et démographique. Ces cités, bien équipées et modernes au départ, se sont transformées rapidement en des lieux de relégation, où la fragilité se concentre. Après des plans successifs, le « Plan Borloo » de 2003 marque une volonté de transformer l'aspect physique des quartiers, par la reconstruction des logements et des équipements publics, et la mise en place d'aménagements extérieurs de qualité. Ce plan se traduit aujourd'hui par 390 projets mobilisant 11,5 milliards d'euros de subventions de l'Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), pour un ensemble de 485 quartiers regroupant 3,3 millions d'habitants. De très nombreux jeunes vivent aujourd'hui dans ces quartiers fragiles où logent beaucoup de familles nombreuses. Quel avenir pour nos jeunes adolescents dans un scénario au fil de l'eau ? Quelles sont les évolutions possibles des facteurs qui déterminent leur avenir ? C'est le thème de cette étude prospective, qui couvre à la fois le temps scolaire, c'est-à-dire le collège pour cette tranche d'âge, et le temps non scolaire, dans la famille ou le quartier. Le Tome II, correspondant aux annexes, est consultable à partir du lien suivant.




AVANT-PROPOS

 

INTRODUCTION

   
I. LES COLLÉGIENS AUJOURD’HUI DANS LES QUARTIERS SENSIBLES
 

A. LES JEUNES SONT TRÈS NOMBREUX DANS LES QUARTIERS
SENSIBLES
1. Les jeunes sont très nombreux
2. Les jeunes des quartiers ont une énergie formidable

B. LEURS QUARTIERS CONCENTRENT LA FRAGILITÉ ÉCONOMIQUE ET
SOCIALE
1. Cette situation de fait justifie un traitement prioritaire
2. Les quartiers ne vont pas mal, ils sont dans une spirale d’exclusion

C. MALGRÉ DE NOMBREUX TRAVAUX, LES JEUNES ET LEURS
QUARTIERS SONT MAL CONNUS DES DÉCIDEURS ET DE LA
POPULATION FRANÇAISE EN GÉNÉRAL
1. Une image médiatique pénalisante
2. L’enjeu des nouveaux habitants

D. LES COLLÈGES DE L’ÉDUCATION NATIONALE ASSURENT
GLOBALEMENT TRÈS BIEN LEUR MISSION, MAIS LES DISPOSITIFS NE
SONT PAS A LA HAUTEUR DE L’ENJEU
1. Enseignants motivés, équipes soudées, encadrement en soutien
2. Les dispositifs ne sont pas à la hauteur de l’enjeu

E. LA DÉCENTRALISATION ET LA RÉALITÉ DE L’ORGANISATION
ADMINISTRATIVE FRANÇAISE ONT COMPLEXIFIÉ L’INTERVENTION
DES ACTEURS PUBLICS SUR LE TERRAIN

 
II. DEMAIN, QUEL AVENIR POUR LES ANNÉES COLLÈGE ?
 

A. LES VARIABLES CLÉS POUR DESSINER L’AVENIR DES COLLÉGIENS
EN QUARTIERS SENSIBLES
1. Les facteurs liés à la population
a) La structure par âge
b) La taille des ménages
c) La proportion de la population étrangère
d) Les revenus des ménages
e) L’accès à l’emploi
2. Les facteurs liés au cadre de vie
a) La structure urbaine et la rénovation urbaine
b) L’évolution du parc de logements
c) Les transports, les équipements et service publics
d) Les activités économiques et commerciales
3. Les facteurs de l’environnement social
a) L’insécurité et le sentiment d’insécurité
b) Les relations sociales
4. Les facteurs liés à l’offre scolaire et éducative
a) L’offre scolaire
b) Les activités éducatives, sportives et culturelles
5. Les facteurs liés à l’ambition des élèves
6. Les facteurs liés à la santé des jeunes
7. Les facteurs liés à la mémoire et la relation à la double culture

B. TROIS SCENARIOS POUR DÉCRIRE LES FUTURS POSSIBLES
1. Scénario 1 : Les collégiens du ghetto
2. Scénario 2 : Les collégiens du statu quo
3. Scénario 3 : Les collégiens des quartiers ordinaires

 
III. LES LEVIERS D’ACTION POUR ÉVITER LE SCÉNARIO DU PIRE
 

A. EFFECTUER L’INDISPENSABLE TRAVAIL DE MÉMOIRE ET PARLER DE
LA RELATION À LA DOUBLE CULTURE ET À LA RELIGION
1. La relation à la double culture : écrire une histoire commune
2. La relation à la religion

B. DONNER TOUTE LEUR PLACE AUX FEMMES ET AUX JEUNES
ADOLESCENTES

C. LEVER LA CHAPE DE PLOMB DE L’EMPLOI
1. La disparition de l’emploi industriel a eu de nombreux impacts
2. La socialisation dans notre société passe par le travail
3. Sortir le stage de troisième de l’enfermement des quartiers

D. OUVRIR LE DÉBAT SUR L’ATTRAIT DE LA CONNAISSANCE EN
QUARTIER SENSIBLE
1. La situation des collèges de rénovation urbaine nécessite l’adaptation des
organisations pédagogiques
2. Les nouvelles technologies doivent être mieux exploitées par le collège :
prendre en compte « la génération Facebook »
3. Aider les jeunes professeurs lors de leur prise de fonction

E. PRÉSERVER LA SANTÉ AU COURS DES « ANNÉES COLLÈGE »

F. TROUVER L’UNITÉ ENTRE LES POLITIQUES DE L’HABITAT ET CELLES
DE L’ACCOMPAGNEMENT SOCIAL
1. Le quartier est perçu comme le lieu de tous les dangers
2. La poursuite, l’accélération et l’amplification des rénovations urbaines sont
des priorités
3. Une politique de la ville plus globale et mieux coordonnée est indispensable

 

CONCLUSION


ANNEXES

 

I. COMPTES RENDUS DES RÉUNIONS DES COMITÉS DE PILOTAGE
A. RÉUNION DU 22 SEPTEMBRE 2010
B. RÉUNION DU 9 FÉVRIER 2011

II. COMPTES RENDUS DES TABLES RONDES
A. TABLE RONDE DU 10 NOVEMBRE 2010
B. TABLE RONDE DU 15 DÉCEMBRE 2010
C. TABLE RONDE DU 12 JANVIER 2011

III. COMPTE RENDU DU 5ÈME ATELIER DE PROSPECTIVE : L’AVENIR DES« ANNÉES COLLÈGE » DANS LES QUARTIERS SENSIBLES – 27 JANVIER 2011
A. OUVERTURE PAR M. JOËL BOURDIN, SÉNATEUR DE L’EURE, PRÉSIDENT DE LA
DÉLÉGATION SÉNATORIALE À LA PROSPECTIVE3
B. PRÉSENTATION DE L’ÉTUDE : L’AVENIR DES « ANNÉES COLLÈGE » DANS LES
QUARTIERS SENSIBLES PAR MME FABIENNE KELLER, SÉNATRICE DU BAS-RHIN
C. PREMIÈRE TABLE RONDE : ÊTRE ADOLESCENT DEMAIN DANS LES QUARTIERS
SENSIBLES
D. DEUXIÈME TABLE RONDE : RÉPONDRE AUX DÉFIS POUR ÉVITER LE
SCÉNARIO DU PIRE
E. CLÔTURE DE L’ATELIER, M. MAURICE LEROY, MINISTRE DE LA VILLE

IV. COMPTES RENDUS DES VISITES DE TERRAIN
CLICHY ET MONTFERMEIL :
- COLLÈGE JEAN JAURÈS DE MONTFERMEIL 1ER OCTOBRE 2010
- 18 OCTOBRE 2010
- COLLEGE ROMAIN ROLLAND 6 JANVIER 2011
MARSEILLE :
COLLÈGE ELSA TRIOLET 15 NOVEMBRE 2010
- GIP POLITIQUE DE LA VILLE 16 NOVEMBRE 2010
- COLLÈGE JEAN MOULIN 16 NOVEMBRE 2010
- COLLÈGE HENRI WALLON 17 NOVEMBRE 2010
- QUARTIERS LA CAYOLLE/HAUTS DE MAZARGUES 17 NOVEMBRE 2010
ROUBAIX :
- COLLÈGE ALBERT SAMAIN 5 OCTOBRE 2010
- CENTRE SOCIAL DES TROIS-PONTS 22 NOVEMBRE 2010
- COLLÈGE VAN DER MERSCH 22 NOVEMBRE 2010
- MAIRIE DES QUARTIERS NORD 25 NOVEMBRE 2010
- COLLÈGE ALBERT SAMAIN 25 NOVEMBRE 2010
SANNOIS : FONDATION D’AUTEUIL 23 NOVEMBRE 2010
SEVRAN : 5 JANVIER 2011
VALENTIGNEY : COLLÈGE LES BRUYÈRES 10 JANVIER 2011
BÉTHONCOURT : COLLÈGE ANATOLE FRANCE 11 JANVIER 2011
V. CONTRIBUTIONS DES AMBASSADES DE FRANCE À L’ÉTRANGER
A. QUESTIONNAIRE ENVOYÉ AUX AMBASSADES
B. RÉPONSE DE L’AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE
C. RÉPONSES DE L’AMBASSADE DE FRANCE AU BRÉSIL
D. RÉPONSES DE L’AMBASSADE DE FRANCE EN ESPAGNE
E. RÉPONSES DE L’AMBASSADE DE FRANCE AUX ETATS-UNIS
F. RÉPONSES DE L’AMBASSADE DE FRANCE EN FINLANDE
G. RÉPONSES DE L’AMBASSADE DE FRANCE EN ITALIE
H. RÉPONSES DE L’AMBASSADE DE FRANCE AU ROYAUME-UNI
I. RÉPONSES DE L’AMBASSADE DE FRANCE EN SUÈDE

VI. AUTRES CONTRIBUTIONS
A. CONTRIBUTION DU SNFOLC, SYNDICAT NATIONAL FORCE OUVRIÈRE DES
LYCÉES ET COLLÈGES
B. CONTRIBUTION DU SNCL
C. CONTRIBUTION CFE-CGC
D. COMPTE RENDU DE L’AUDITION DE M. ERIC MAURIN, DIRECTEUR D’ÉTUDES À L’EHESS 93
E. SYNTHÈSE DE LA THÈSE DE LEYLA ARSLAN, CHARGÉE DE MISSION À L’INSTITUT MONTAIGNE 6
F. COMPTE RENDU DE L’AUDITION DE VINCENZO CICCHELLI, MAÎTRE DE
CONFÉRENCE EN SOCIOLOGIE, UNIVESITÉ PARIS V5
G. COMPTE RENDU DE L’AUDITION DE VINCENT CESPEDES, PHILOSOPHE, ÉCRIVAIN, DIRECTEUR DE COLLECTION CHEZ LAROUSSE8
H. COMPTE RENDU DE L’AUDITION DE FRANÇOIS DUBET, SOCIOLOGUE,
D’ÉTUDES À L’EHESS
I. LES FRANCAS DU DOUBS
J. CONTRIBUTION DE L’INPES LA SANTÉ DES ÉLÈVES DE 11 À 15 ANS EN
FRANCE
K. CONTRIBUTION DE LA FONDATION DE FRANCE APPEL À PROJETS 2011,
AIDONS TOUS LES COLLÉGIENS À RÉUSSIR ! ENSEMBLE CONTRE LE
DÉCROCHAGE SCOLAIRE
L. CONTRIBUTION DE LA DIRECTION DE LA RECHERCHE, DES ÉTUDES, DE
L’ÉVALUATION ET DES STATISTIQUES (DREES) : LA SANTÉ DES ENFANTS
SCOLARISÉS EN CM2 EN 2004-2005, PREMIERS RÉSULTATS
M. DOCUMENTATION DU CENTRE D’INFORMATION SUR LES DROITS DES
FEMMES ET DES FAMILLES DU BAS-RHIN (CIDFF) : ÉDUCATION À L’ÉGALITÉ ENTRE LES FILLES ET LES GARÇONS