Retour
 

Rapport d'information fait au nom de la commission des affaires européennes sur la crise économique et financière en Espagne

Auteur(s) :

Editeur :

  • Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Titre de couverture : "La fin de la movida économique : L'Espagne à face à la crise immobilière"

Date de remise : Mars 2011
36 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

La commission des affaires européennes a organisé un déplacement à Madrid, les 22 et 23 mars 2011. Le présent rapport d'information revient tout d'abord sur les caractéristiques et l'évolution de l'économie espagnole entre 1986, date de l'adhésion de l'Espagne à l'Union européenne, et 2006 : impact économique positif de l'entrée du pays dans l'Union européenne, part importante du secteur immobilier dans l'économie espagnole associé à un recours important au crédit, etc. Le rapport analyse ensuite le contexte de crise économique et financière touchant l'Espagne depuis près de trois ans. Il identifie les spécificités de la crise espagnole, parmi lesquelles le fort endettement du pays et l'effondrement des valeurs immobilières. Le rapport étudie enfin les réponses du gouvernement espagnol à la crise, estime peu probable une intervention de l'Union européenne et du Fonds monétaire international, et s'interroge sur la reconversion de l'économie espagnole et ses conséquences sociales.



 
I. LA FAILLITE D’UN MODÈLE ÉCONOMIQUE TOURNÉ VERS LE SECTEUR IMMOBILIER
 

A. LA MOVIDA ÉCONOMIQUE ESPAGNOLE
1. L’impact de l’adhésion à l’Union européenne
2. Une croissance à crédit
3. La « brique » comme moteur de croissance interne et de l’endettement
4. Une économie qui n’en reste pas moins ouverte au monde

B. L’ESPAGNE À L’ÉPREUVE DE LA CRISE IMMOBILIÈRE
1. La spécificité de la crise espagnole
2. Une crise aux conséquences économiques et bancaires indéniables

 
II. UNE RÉPONSE À LA CRISE TARDIVE ET INCOMPLÈTE
 

A. UNE RÉPONSE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE
1. Une réponse économique en deux temps
2. L’assainissement du secteur bancaire

B. UNE INTERVENTION EUROPEENNE IMPROBABLE
1. La dette espagnole demeure soutenable pour l’État
2. Un contexte plus favorable

C. LES DÉFIS ESPAGNOLS
1. Quelle croissance à l’avenir ?
2. Chômage et précarité : conséquences sociales et politiques
3. La délicate adéquation entre objectifs nationaux et action régionale

 


CONCLUSION

EXAMEN PAR LA COMMISSION

LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES À MADRID