Retour
 

Rapport d'évaluation des plans d'action Chlordécone aux Antilles (Martinique, Guadeloupe)

Auteur(s) :

    • FRANCE. Conseil général de l'environnement et du développement durable; FRANCE. Inspection générale des affaires sociales; FRANCE. Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux; FRANCE. Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche

Editeur :

  • Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement

Date de remise : Mars 2012
235 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le bilan du plan d'actions 2008-2010, mis en place pour lutter contre les conséquences sanitaires d'un pesticide organochloré, la molécule de Chlordécone, utilisé jusqu'en 1993 aux Antilles contre le charançon du bananier, reste globalement mitigé. En effet, si les actions menées dans ce cadre ont bien permis de réelles avancées, leur portée en a été toutefois limitée par une stratégie restrictive et un pilotage inefficient. Aussi, concernant le nouveau plan 2011-2013 dont la conception et le contenu sont très proches du précédent, le rapport propose des améliorations pour en clarifier la stratégie, arbitrer entre les priorités et hiérarchiser les actions, resserrer le pilotage de l'Etat et construire une gouvernance locale avec toutes les parties prenantes. A moyen et long termes, afin de permettre une action pérenne, efficace et mesurable, il recommande de replacer l'action publique dans les politiques nationales en intégrant la problématique des pesticides aux Antilles dans les plans « Ecophyto 2018 » et « Santé-environnement » et de mettre en place une organisation spécifique de la recherche.

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Pollution chimique , Technique agricole

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP