Retour
 

Rapport d'information déposé (...) par la commission des affaires étrangères sur « La situation sécuritaire dans les pays de la zone sahélienne »

Auteur(s) :

Editeur :

  • Assemblée nationale

Collection : Documents d'information de l'Assemblée nationale

Date de remise : Mars 2012
121 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Le présent rapport d'information dresse un état des lieux de la situation sécuritaire du Sahel et des nombreuses menaces qui pèsent sur cette zone, plus particulièrement l'influence de l'organisation terroriste Al Qaida au Maghreb Islamique (AQMI), qui a réussi à s'y installer durablement. Il revient au préalable sur la situation très fragile de la région, dont trois pays comptent parmi les plus pauvres du monde (Mauritanie, Mali et Niger), le problème des trafics et contrebandes, la crise libyenne ou encore la question touareg, qui sont autant de facteurs d'instabilité pour le Sahel. Sur la base de ce constat, le rapport explore plusieurs pistes : traiter le plus efficacement possible le problème des Français retenus en otages, et ce en adoptant une stratégie cohérente face aux enlèvements ; combattre plus efficacement AQMI, notamment en ce qui concerne la coordination régionale des renseignements et de l'action militaire ; mobiliser davantage de ressources avec le soutien de l'Union européenne et des bailleurs internationaux au service du développement économique, social et humain d'une zone particulièrement déshéritée.

INTRODUCTION

I – LE SAHEL, UNE REGION EN DANGER ET SOURCE D’INSECURITE

A – UNE REGION FRAGILE

1 - Trois pays parmi les plus pauvres

a) Des indices de développement parmi les plus faibles

b) Des perspectives de développement structurellement compromises par la démographie

c) Sécheresse, désertification et stress alimentaire continu

2) Une région confrontée à de multiples facteurs d’instabilité

a) Des ressources naturelles disputées

b) La question touareg

c) Le Sahel, au cœur des grands trafics

d) L’impact de la crise libyenne

B – AQMI, UNE MENACE SUPPLEMENTAIRE POUR LE SAHEL

1) Histoire d’AQMI

a) Du GIA au GSPC

b) De l’internationalisation du GSPC à l’avènement d’AQMI

c) L’extension de la violence au Sahel

2) Organisation et fonctionnement d’AQMI

a) Structure d’AQMI

b) Le financement des activités d’AQMI

c) Les membres d’AQMI : effectifs et recrutement

d) Les liens tissés par AQMI avec les populations locales

3) AQMI, une menace grandissante pour l’Afrique

a) AQMI, un fardeau économique pour le Sahel

b) AQMI, une tentation pour les jeunes Touareg ?

c) AQMI, un modèle pour la secte Boko Haram ?

C - AQMI, UN PIEGE POUR LA FRANCE ?

1) Une haine tenace à l’égard de notre pays mais une violence jusqu’ici cantonnée au continent africain

2) Ne pas tomber dans le piège d’AQMI

II – RETABLIR LA SECURITE DANS LE SAHEL

A - ADOPTER UNE STRATEGIE COHERENTE FACE AUX PRISES D’OTAGES

1) Rationaliser nos méthodes et notre dispositif pour sauver nos otages

a) Mener des négociations efficaces

b) Savoir riposter

c) Maintenir une présence adéquate sur le terrain

2) Réduire le risque de nouvelles prises d’otages

a) Une présence française mieux sécurisée

b) Le piège des rançons ?

B - COMBATTRE AQMI PLUS EFFICACEMENT

1) Une plus grande mobilisation des Etats sahéliens est nécessaire

a) L’indéniable implication du Niger et de la Mauritanie

b) Vers la fin des ambiguïtés algériennes et maliennes ?

2) Une meilleure coopération régionale dans le domaine de la sécurité est indispensable

a) des initiatives locales insuffisantes

b) un soutien international incontournable

3) Décrédibiliser AQMI

C – SOUTENIR LE DEVELOPPEMENT DE LA REGION

1) Le développement, condition de la stabilité de la région

2) L’aide au développement dans la région sahélienne

a) Les principaux partenaires bilatéraux des pays du Sahel

b) Principaux axes de la coopération française dans la région

c) Les apports des bailleurs multilatéraux

3) L’indispensable cohérence de l’action

a) L’importance d’une vision intégrale des problématiques pour garantir l’efficacité d’une réponse globale et cohérente

b) Les réponses

c) Ne pas accabler le Sahel : la problématique des zones rouges

CONCLUSION

EXAMEN EN COMMISSION

ANNEXES

Annexe 1 - Liste des personnalités rencontrées

Annexe 2 - Eléments chronologiques depuis la création du GSPC, en 1998

Annexe 3 - Les principaux membres du GSPC et d’AQMI

Annexe 4 - Les ressortissants français otages d’AQMI :