Retour
 

Evaluation du dispositif expérimental « ABCD de l'égalité »

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Date de remise : Juin 2014
46 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

L'IGEN a été chargée par le ministre de l'éducation nationale de procéder à une évaluation du dispositif expérimental « ABCD de l'égalité ». Cette opération visait à « susciter une évolution positive des attitudes des enseignants et des élèves des deux sexes » par une formation qui permette aux enseignants : d'une part, d'acquérir de la lucidité quant à leurs propres pratiques pour les modifier le cas échéant afin qu'elles contribuent à une meilleure égalité de traitement des filles et des garçons ; d'autre part, de conduire les élèves eux-mêmes à « prendre conscience des représentations » et à « prendre confiance en leurs capacités » (lettre du ministre).

Introduction : rappel du contexte et présentation du rapport

1. La mise en oeuvre du dispositif expérimental « ABCD de l’égalité »

1.1. Une réalité difficile à cerner tant sont diverses les situations académiques

1.2. Les formations : un temps fort du dispositif expérimental

1.3. Les ressources diffusées au niveau national : tri, réorganisation et extension sont indispensables

2. La contestation externe, ses incidences sur l’expérimentation et au-delà

2.1. Les « journées de retrait des élèves » : un phénomène inédit, d’une réelle violence symbolique pour les enseignants et, souvent, générateur de doutes

2.2. Une leçon à tirer de cet épisode : aborder les « questions socialement vives » avec toutes les précautions nécessaires

3. Un premier bilan

3.1. Une évolution des modalités d’organisation et de conduite de la classe, les contenus mêmes des activités et des apprentissages peu affectés

3.2. Une demande forte : la nécessité d’un accompagnement pérenne pour consolider une évolution des pratiques

4. Des perspectives pour la généralisation, qui soit celle d’une éducation pour l’égalité des droits entre filles et garçons

4.1. Clarifier les composantes du projet et l’échéancier

4.2. Étendre autant que possible la formation et l’enrichir, en s’appuyant sur un site ressources réorganisé

4.3. Proposer un accompagnement et un rôle particuliers aux écoles pionnières qui confirmeraient leur engagement

4.4. Communiquer avec les parents pour partager un projet éducatif avec eux

4.5. S’engager dans une démarche rigoureuse d’évaluation
 

Conclusion

Annexes