Retour
 

L'économie circulaire, état des lieux et perspectives

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Date de remise : Décembre 2014
88 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Ce rapport, établi à la demande de la Direction générale de la prévention des risques (DGPR), est une contribution au rapport sur l'état des lieux et les perspectives de l'économie circulaire que le gouvernement doit remettre au Parlement avant le 1er janvier 2015 en vertu l'article 16 de la loi du 17 mars 2014 relative à la consommation. Le groupe de travail remettra en 2015 un rapport plus complet sur le même sujet dans le cadre d'une autosaisine du CGEDD. Le projet de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte (PLTE) donne la définition suivante de l'économie circulaire : « La transition vers une économie circulaire appelle une consommation sobre et responsable des ressources naturelles et des matières premières primaires ainsi que, en priorité, un réemploi et une réutilisation et, à défaut, un recyclage des déchets, des matières premières secondaires et des produits. La promotion de l'écologie industrielle et de la conception écologique des produits, l'allongement de la durée du cycle de vie des produits, la prévention des déchets, des polluants et des substances toxiques, le traitement des déchets en respectant la hiérarchie des modes de traitement, la coopération entre acteurs économiques à l'échelle territoriale pertinente, le développement des valeurs d'usage et de partage et de l'information sur leurs coûts écologique, économique et social contribuent à cette nouvelle prospérité ».

Résumé

1. Introduction

1.1. Rappel de la commande

1.2. L’incidence du contexte législatif sur le contenu du rapport

1.3. Déroulement de la mission

2. Définition et présentation générale de l’économie circulaire

2.1. Une notion aux contours non encore stabilisés

2.1.1. Quelques définitions

2.1.2. Un ensemble d’activités et de domaines d’innovation concourant à un usage plus efficace des ressources

2.2. De la gestion des déchets à celle des ressources

3. État des lieux du développement de l’économie circulaire

3.1. Éléments de diagnostic sur l’état des ressources

3.2. Une approche de l’efficacité-ressource : la mesure des flux de matière

3.2.1. Les principaux indicateurs

3.2.2. Les limites des indicateurs de flux de matières : des comparaisons internationales peu évidentes

3.2.3. Quelques constats pour la France

3.3. État des lieux quantitatif du recyclage et de la valorisation des déchets

3.3.1. Le recyclage des déchets reste un enjeu important

3.3.2. Des performances contrastées selon les catégories de déchets

3.3.3. Le cas particulier des déchets du BTP

3.4. Réemploi et réutilisation des produits et des déchets : des marges de progrès importantes

3.4.1. Les pratiques en France

3.4.2. L’impact environnemental et social de la réutilisation et du réemploi est globalement positif

3.4.3. Mesures susceptibles de favoriser le développement du réemploi et de la réutilisation

3.5. Le développement de l’écoconception est nécessaire pour faciliter la réutilisation, le réemploi et le recyclage

3.6. L’écologie industrielle et territoriale

3.7. L’économie de la fonctionnalité et la consommation collaborative

3.7.1. L’économie de la fonctionnalité, une idée qui fait son chemin mais un développement réel probablement modeste

3.7.2. La consommation collaborative (sharing economy)

3.8. Le recours à des matériaux renouvelables (l’économie biosourcée)

3.9. Éléments comparatifs : certains pays font mieux que la France

4. La mobilisation des acteurs

4.1. Facteurs d’implication et freins pour les entreprises

4.1.1. Des motivations variées

4.1.2. Des obstacles à surmonter

4.2. L’engagement des filières industrielles

4.3. Les attentes et l’engagement des consommateurs

4.3.1. Les comportements de consommation

4.3.2. La pratique du tri sélectif

4.3.3. L’enjeu d’un développement de l’affichage environnemental

4.4. Les initiatives locales et les acteurs territoriaux

4.4.1. Les régions

4.4.2. Les nombreuses initiatives au titre d’un développement urbain durable

4.4.3. Une synergie à renforcer entre l’État et les collectivités

4.4.4. Revoir le maillage territorial du traitement des déchets

4.5. Les initiatives de la Commission européenne

5. Enjeux, impacts constatés et potentiels

5.1. Le découplage, condition d’une croissance durable

5.2. Économie circulaire, énergie et autres impacts environnementaux

5.3. Des enjeux différenciés selon le type de ressources

5.4. Économie circulaire et stratégies ressources

5.5. Un enjeu d’innovation et de compétitivité

5.6. Un levier potentiel de renforcement du caractère coopératif de l’économie

5.7. Enjeux sociaux

6. Quelques leviers d’action

6.1. Du traitement des déchets à l’économie circulaire, une difficile mutation

6.1.1. 40 ans de politique des déchets : vue d’ensemble

6.1.2. Historique de la REP : une approche par les déchets dangereux

6.1.3. Un changement de perspective aux plans européen et français

6.1.4. Vers une facilitation de la sortie du statut de déchet

6.1.5. La TGAP, un outil fiscal à optimiser

6.2. Le levier de l’achat public

6.2.1. Plusieurs obstacles à surmonter

6.2.2. Le dispositif réglementaire

6.2.3. Les travaux en cours

6.2.4. Les résultats obtenus

6.2.5. Les voies de progrès

6.3. Économie circulaire et normalisation: opportunités et limites

7. Propositions d’orientations pour amplifier l’action des pouvoirs publics

7.1. Promouvoir une vision partagée des enjeux de l’économie circulaire

7.2. Veiller à la prise en compte des objectifs et démarches de l’économie circulaire dans les politiques publiques et l’action administrative

7.2.1. Inscrire plus fortement la politique des déchets dans la perspective de l’économie circulaire

7.2.2. Ouvrir le chantier d’un réexamen de l’ensemble des politiques publiques au regard des objectifs de l’économie circulaire

7.2.3. L’exemplarité de l’État et de la sphère publique

7.3. Participer plus activement à l’élaboration de la politique européenne en matière d’économie circulaire

7.4. S’appuyer sur la mobilisation des acteurs

7.4.1. Promouvoir les initiatives locales

7.4.2. Élargir la concertation sur les problématiques sectorielles

7.5. Investir dans la connaissance

 

Annexes

1. Les taux de TGAP

2. Données sur le réemploi et de la réutilisation

3. Liste des personnes rencontrées

4. Glossaire des sigles et acronymes

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Protection de l'environnement

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP