Retour
 

D'autres monnaies pour une nouvelle prospérité : mission d'étude sur les monnaies locales complémentaires et les systèmes d'échanges locaux

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère du logement, de l'égalité des territoires et de la ruralité

Date de remise : Avril 2015
306 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Une trentaine de monnaies locales complémentaires (MLC) sont en fonctionnement aujourd'hui en France, et autant sont en projet. Plus de 500 systèmes d'échanges basés sur le temps, principalement des Systèmes d'échanges locaux (SELs) mais aussi une quinzaine d'Accorderies ont été recensés. Le développement que connaît la France actuellement dans ce domaine s'inscrit dans un mouvement planétaire de grande ampleur puisqu'on estime en effet à environ 5 000, le nombre de monnaies complémentaires dans le monde. La crise financière des subprimes puis celle des dettes souveraines de 2008 a contribué à l'accélération du développement de ces innovations monétaires. Celles-ci peuvent prendre des formes très variées : monnaies à l'initiative des citoyens sur un territoire restreint, monnaies affectées à un type de produits particuliers, monnaies anti-crise mises en place uniquement entre entreprises et acteurs économiques,… Mais tous ces dispositifs innovants ont un point commun : celui d'être relié, d'une manière ou d'une autre, à la monnaie légale, c'est-à-dire celle communément admise par la population et ayant un cours légal. Le groupe de travail présente une analyse du phénomène et formule douze propositions.