Retour
 

Grande pauvreté et réussite scolaire : le choix de la solidarité pour la réussite de tous

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Date de remise : Mai 2015
223 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

En France, 1,2 million d'enfants, soit un enfant sur dix, sont des enfants de familles pauvres : tel est le constat rappelé dans le rapport de la mission « Grande pauvreté et réussite scolaire ». Conformément à la lettre adressée par la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, la mission devait plus particulièrement se concentrer sur les trois points suivants : un devoir de connaissance et de meilleure prise en compte de la précarité de vie des familles en grande difficulté ; les relations entre les familles pauvres et l'école ; les moyens pédagogiques pour assurer la réussite de tous et la qualité de la formation des personnels. La première partie du rapport décrit l'aggravation de la détresse sociale au sein de l'école, et montre les difficultés que l'école et ses partenaires rencontrent pour répondre aux besoins des élèves qui vivent dans des familles en situation de grande pauvreté. La deuxième partie identifie quatre leviers pour faire réussir tous les élèves et combattre ainsi les inégalités au sein du système éducatif : une concentration indispensable des efforts et des moyens pour mieux venir en aide aux enfants des familles pauvres, condition nécessaire pour une égalité des droits ; une politique globale pour une école plus inclusive qui s'organise pour privilégier le « scolariser ensemble » au cours de la scolarité obligatoire et permettre à tous les élèves de réussir ; une politique de formation et de gestion de ressources humaines pour réduire les inégalités ; une alliance éducative entre l'école, les parents, les collectivités territoriales, les associations.