Retour
 

La destination France après les attentats - Diagnostic et propositions

Auteur(s) :

Editeur :

  • Premier ministre

Date de remise : Septembre 2016
83 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

M. Jean-Paul Huchon a été chargé par le Premier ministre, d'une mission de diagnostic et de propositions, en appui à la filière touristique à la suite des attentats de Paris de novembre 2015. Le rapport revient sur les initiatives prises depuis 2013 en faveur de ce secteur stratégique pour la France, « 1ère destination touristique mondiale » avec ses 84,5 millions de visiteurs étrangers en 2015. Il détaille ensuite les conséquences des attentats qui ont touché la France en novembre 2015, leur impact sur l'activité touristique, particulièrement pour la ville de Paris, et s'attache à en tirer des enseignements. Plusieurs propositions sont présentées : création d'un observatoire national du tourisme et d'une cellule de gestion de crise spécifique afin de mieux intégrer la dimension touristique en cas d'attaque ; faire de la relance de la « Destination Paris » une priorité en créant un véritable Comité stratégique de la Destination ; etc.

Préambule

1. Conscients du caractère stratégique de ce secteur, les pouvoirs publics ont incontestablement impulsé une nouvelle dynamique touristique

1.1. Le tourisme, « pétrole de la France » malgré ses faiblesses structurelles ?

1.1.1. Le pétrole de la France ?

1.1.2. … au potentiel de développement encore inexploité ?

1.2. Vers une nouvelle donne touristique en France ?

1.2.1. Une antienne : faire du tourisme un « trésor national »

1.2.2. Un diagnostic partagé, des acquis indéniables mais des difficultés persistantes

2. Les attentats de novembre 2015 contrarient ce volontarisme etdéstabilisent l’écosystème touristique français

2.1 La « destination Paris » est profondément affectée mais l’espoir d’un « retour à la normale » au printemps subsiste

2.1.1. Paris subit un véritable choc en novembre–décembre 2015

2.1.2. … qui dégrade le bilan prometteur de la saison touristique 2015

2.1.3. La résilience du secteur touristique face aux attaques terroristes (New York, Londres, Madrid)

2.2 La série noire du tourisme français (attentats, grèves, intempéries) à l’origine de l’absence de rebond touristique et des mauvais résultats du 1er semestre 2016

2.2.1. Les attentats de Bruxelles et la rémanence de la menace terroriste

2.2.2. Grève et intempéries : l’inquiétude gagne les professionnels à la veille de l’Euro 2016 et de la saison estivale

2.2.3. La réplique de Nice et le bilan du 1er semestre 2016

3. Tirer les premiers enseignements de la « crise » ouverte en novembre 2015

3.1 Créer un Observatoire National de tourisme

3.1.1 Améliorer l’appréhension statistique de l’activité touristique

3.1.2 Rationaliser la communication qui est faite des analyses conjoncturelles et thématiques

3.2 Créer une cellule de gestion de crise spécifique afin de mieux intégrer la dimension touristique en cas d’attaque contre la Destination

3.2.1. Rassurer et aider : les pouvoirs publics face à l’urgence

3.2.2. Organiser une communication de crise pour le tourisme

3.2.3. Dans la crise, préparer et coordonner les campagnes de relance

3.3. Faire de la relance de la « Destination Paris » une priorité en créant un véritable Comité stratégique de la destination

3.3.1. « Destination Paris », locomotive du tourisme français et porte d’entrée de la « Destination France

3.3.2. Un Comité stratégique chargé de coordonner la promotion et la modernisation de l’offre touristique

4. Amplifier la politique gouvernementale en matière de promotion et de modernisation de l’offre touristique en s’attelant à une réforme plus profonde de la gouvernance

4.1 Rassurer et relancer la destination via des plans de mobilisation ambitieux dotés d’une gouvernance et d’un financement dédiés

4.1.1 Un plan de mobilisation « Tourisme sûr » pour pérenniser, donner cohérence et visibilité aux mesures de sécurisation de la Destination

4.1.2 Un plan ambitieux de promotion internationale adossé à une gouvernance dédiée et à un puissant partenariat public-privé

4.1.3 Un plan de promotion du tourisme interne jalon de l’élaboration d’une stratégie nationale du tourisme domestique

4.2. Stimuler et coordonner les investissements dans la modernisation de l’offre touristique dans les territoires en leur donnant davantage de visibilité et de cohérence à l’égard de la stratégie nationale de marques territoriales

4.2.1 L’investissement, notamment dans l’offre d’hébergement, demeure la clef du développement touristique dans les territoires

4.2.2 Donner davantage de lisibilité à la politique d’investissement en l’articulant avec la stratégie de développement touristique

4.3 Doter le tourisme d’une gouvernance susceptible de lever durablement les freins qui pèsent sur son développement

4.3.1 Donner à Atout France, les moyens de remplir pleinement sa mission de développement touristique

4.3.2 Mieux coordonner l’action de l’Etat en envisageant la création d’une structure interministérielle

Annexe 1: Rappel des propositions

Annexe 2 : Liste des personnes auditionnées