Retour
 

La préparation de la mise en oeuvre pédagogique de la réforme du lycée

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale

Date de remise : Mai 2014
25 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le rapport aborde trois aspects dominants de la préparation de la mise en oeuvre pédagogique de la réforme : l'évolution du pilotage pédagogique du système éducatif, la manière dont les professeurs préparent – et se préparent – à la mise en oeuvre de l'accompagnement personnalisé et de l'enseignement des langues vivantes, la mise en place des conditions d'un parcours d'orientation progressif et de réussite des élèves.

Introduction

1. Une importante évolution du pilotage du système éducatif

1.1. Le pilotage national

1.2. Le pilotage par les services déconcentrés

1.2.1 Une forte mobilisation, bien orchestrée au niveau académique

1.2.2 La volonté affichée de respecter l’autonomie des établissements

1.2.3 Une gestion volontairement souple des moyens

1.2.4 Un pilotage centré sur les objectifs pédagogiques de la réforme : l’esprit plutôt que la lettre

1.2.5 Une indispensable évolution du rôle des inspecteurs pédagogiques

1.2.6 Les chantiers à venir

1.3. Le pilotage de la réforme dans les établissements

1.3.1 Une évolution sensible du management par les chefs d’établissement

1.3.2 Les marges d’autonomie des EPLE sont utilisées de façon variable

1.3.3 L’opportunité de faire vivre le conseil pédagogique

1.3.4 Des chefs d’établissement en première ligne

2. Les enseignants du lycée, entre adhésion et inquiétude

2.1. La perception de la réforme

2.1.1 Une réforme jugée nécessaire

2.1.2 Une adhésion variable au principe du renforcement de l’autonomie des lycées

2.1.3Un terrain inquiet

2.1.4 Un terrain non apaisé

2.2. Les premières mesures pédagogiques

2.2.1 Un accompagnement personnalisé à construire

2.2.2 L’enseignement des langues vivantes : un levier pour la rénovation pédagogique ?

2.3. Une évolution majeure du métier de professeur de lycée

2.3.1 Travail en équipe et responsabilité collective

2.3.2 Une formation continue des enseignants à faire évoluer

3. Les parcours des élèves : une seconde moins déterminée

3.1. La mise en œuvre des enseignements d’exploration

3.1.1 Une place prépondérante des enseignements d’exploration

3.1.2 Une construction pilotée de la carte des enseignements d’exploration

3.1.3 Une appropriation encore difficile dans les lycées

3.2. L’information des élèves et leur affectation

3.2.1 Des familles encore peu informées

3.2.2 Des procédures d’affectation n’excluant pas des dérives

3.3. Des organisations pédagogiques nouvelles

Conclusion

Préconisations

Accompagner et consolider par la formation continue

Construire une régulation de proximité

Poursuivre l’accompagnement et le suivi national de la mise en œuvre pédagogique

Annexe - Liste des établissements visités

Introduction

La lettre de mission des inspections générales pour l’année scolaire 2009-2010 les charge de porter, dans les académies, « une attention particulière à la mise en œuvre des priorités ministérielles ». Dans ce cadre, et en complément des travaux de l’IGAENR, l’IGEN a observé selon quels processus, en particulier décisionnels et managériaux, et par quels moyens les EPLE se préparent pour la rentrée 2010 à mettre en œuvre les principales dispositions de la réforme du lycée auprès des élèves de seconde, dans le respect de ses objectifs : mieux orienter selon un parcours plus progressif, mieux accompagner chaque lycéen, dans un lycée mieux adapté à son époque.

Dans ses dispositions et au niveau des lycées, la réforme est large et complexe parce qu’elle déplace les lieux des décisions pédagogiques tout en incitant à une évolution profonde des pratiques. Dans le cadre de leur responsabilités, et dans ce contexte de changement, les proviseurs ont fait le choix de prioriser certaines actions, comme cette note le montrera. C’est ainsi que la mise en place du tutorat, des stages de remise à niveau, des stages passerelles, des référents culturels comme l’implication du conseil de la vie lycéenne ont été bon gré mal gré reportés et ne seront donc pas traités dans cette note qui aborde trois aspects dominants de la préparation de la mise en oeuvre pédagogique de la réforme :

- l’évolution du pilotage pédagogique du système éducatif, renforçant l’autonomie et la responsabilité des lycées, et les comportements des acteurs face à ces évolutions ;

- la manière dont les professeurs préparent - et se préparent à - la mise en œuvre de l’accompagnement personnalisé et de l’enseignement des langues vivantes ;

- la mise en place des conditions d’un parcours d’orientation progressif et de réussite des élèves.

Pour conduire cette mission, six inspecteurs généraux de l’éducation nationale se sont rendus dans les académies dont ils sont les correspondants académiques (Besançon, Montpellier, Orléans-Tours, Paris, Poitiers et Versailles) et y ont rencontré les recteurs, leurs collaborateurs (CSAIO, DAFPEN, IA-DSDEN, doyens des IA-IPR, IAIPR). Ils ont visité au total 31 établissements dans lesquels ils ont rencontré les proviseurs et leur équipe de direction, les membres des conseils pédagogiques et des équipes pédagogiques et éducatives.

Que tous soient remerciés pour la qualité de leur accueil et la grande disponibilité dont ils ont fait preuve.

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Lycee , Politique de l'enseignement

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP