Retour
 

La biodiversité, un des leviers du développement économique et social de la Guyane

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer

Date de remise : Juillet 2017
60 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Par lettre de mission du 26 janvier 2017, le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) a été chargé d'une mission visant à « proposer un plan d'actions opérationnel et argumenté qui permettrait de faire de la biodiversité guyanaise un levier de développement économique et social futur. ». Afin de proposer un plan d'actions opérationnel, la mission s'est attachée à analyser le contexte économique et social guyanais et à identifier l'ensemble des pré-requis indispensables pour faire de la biodiversité un des leviers du développement durable du territoire. Le plan d'actions ne vise pas l'exhaustivité mais propose des actions réalistes dans les domaines de la recherche scientifique et des biotechnologies, de la forêt et du bois, de l'écotourisme, de la pêche et de l'agriculture durable. Il tente d'infléchir la dynamique territoriale autour de la biodiversité, comme catalyseur de développement, et de faire porter cet objectif par l'ensemble des acteurs et des partenaires ainsi que par les habitants.

Résumé

Introduction

1. Le contexte guyanais : des atouts à valoriser, mais des handicaps à surmonter

1.1. La Guyane recèle une biodiversité exceptionnelle tant terrestre que marine

1.2. La Guyane dispose des savoirs traditionnels de ses communautés et des compétences des organismes de recherche et de développement

1.3. La Guyane doit cependant faire face à un accroissement démographique hors normes, une grande précarité économique et sociale, un manque de filières structurées et des difficultés d’accès à l’emploi

1.4. La biodiversité apparaît comme un levier de développement réel, mais délicat à mobiliser si certaines contraintes ne sont pas levées
1.4.1. Créer un environnement propice au développement durable des métiers de la biodiversité
1.4.2. Assurer l’émergence, le développement et le portage de projets de développement durable autour de la biodiversité
1.4.3. Favoriser la mise en place d’un processus participatif autour du plan d’actions pour en débattre, le faire approprier et le lancer au plus vite

2. Propositions transversales

2.1. Répondre aux enjeux de formation en allant à la rencontre d’une société multiculturelle et peu formée

2.2. Poursuivre et renforcer l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD), en s’appuyant sur les initiatives qui marchent

2.3. Cibler en priorité les jeunes guyanais peu qualifiés dans l’offre de formation à des métiers en lien avec la biodiversité

2.4. Conforter les avancées dans l'enseignement supérieur par des contenus adaptés à l'égalité des chances des élèves méritants défavorisés

2.5. Faire des achats publics responsables un levier du développement des métiers et d’une économie respectueuse de la biodiversité

2.6. Répondre à l’enjeu spécifique de la formation et de la professionnalisation des femmes

2.7. Encourager l’innovation, l’appui à la création d’entreprise et aider les initiatives qui marchent mais qui peinent à changer d’échelle

3. Propositions d’actions par filière

3.1. La recherche scientifique et le développement des biotechnologies, un avenir prometteur à forte valeur ajoutée
3.1.1. Analyse des éléments de contexte
3.1.2. Proposition de plan d’actions

3.2. La forêt et le bois : une filière déjà structurée susceptible de créer des emplois nombreux et variés
3.2.1. Analyse des éléments de contexte
3.2.2. Proposition de plan d’actions
Développer et valoriser les produits et coproduits à forte valeur ajoutée issus des milieux forestiers

3.3. L’écotourisme, une filière d’avenir pourvoyeuse d’emplois et créatrice de richesses
3.3.1. Analyse des éléments de contexte
3.3.2. Proposition de plan d’actions

3.4. La pêche, un secteur à fort potentiel encore trop peu exploité
3.4.1. Analyse des éléments de contexte
3.4.2. Proposition de plan d’actions

3.5. L’agriculture durable, un secteur à développer pour créer des emplois et réduire le poids des importations
3.5.1. Analyse des éléments de contexte
3.5.2. Proposition de plan d’actions

Conclusion

Annexes
1. Annexes
1.1. Lettre de mission
1.2. Carte exploitation forestière ONF et aperçu de la biodiversité marine
1.3. Aperçu de la biodiversité marine en Guyane
1.4. Exemples de travaux sur l’éducation au développement durable menés dans l'académie de Guyane
2. Liste des personnes rencontrées
3. Glossaire des sigles et acronymes

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Guyane

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP