Retour
 

Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté - Propositions du groupe de travail n° 3 : Développer l'accompagnement global et les leviers de la prévention

Auteur(s) :

    • FRANCE. Ministère des solidarités et de la santé

Editeur :

  • Délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes

Date de remise : Octobre 2018
416 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

La stratégie nationale de lutte contre la pauvreté a été présentée par le Président de la République le 13 septembre 2018. Un rapport de synthèse et six rapports thématiques ont été rédigés pour présenter la stratégie retenue et les mesures proposées à l'occasion de la journée mondiale du refus de la misère le 17 octobre 2018. Les thèmes des six groupes de travail sont : éradiquer la pauvreté des enfants, prévenir la vulnérabilité des jeunes et favoriser leur insertion, développer l'accompagnement global et les leviers de la prévention, l'accès aux droits et aux services (lutte contre le non-recours), l'accompagnement renforcé dans la lutte contre l'exclusion, piloter la lutte contre la pauvreté à partir des territoires.

INTRODUCTION

GRAND OBJECTIF 1 : GARANTIR L’ACCES DE TOUS A UNE ALIMENTATION DIGNE ET DURABLE

Mesure n° 1: Mettre en place une incitation en direction des plus petites communes pour réduire le taux d’effort des familles pauvres et faciliter l’accès aux cantines scolaires

Mesure n° 2: Soutenir le développement de programmes-pilotes pour proposer des biens à prix réduits dans le champ de l’alimentation infantile

Mesure n° 3: Mettre en place une offre ciblée de petits déjeuners à l’école

Mesure n° 4: Mettre oeuvre les préconisations issues de l’atelier n°12 des Etats généraux de l’alimentation .

GRAND OBJECTIF 2 : RENFORCER LE CONSEIL BUDGETAIRE ET L’INCLUSION BANCAIRE

Mesure n° 5: Généraliser les points conseil budget pour accompagner les personnes en difficultés financières et prévenir le surendettement

Mesure n° 6: Renforcer la transparence sur les pratiques pour favoriser l’inclusion bancaire

GRAND OBJECTIF 3 : PREVENIR LES RUPTURES DU LIEN SOCIAL ET TOUTES LES FORMES D’ISOLEMENT

Mesure n° 7: Mieux soutenir les dispositifs visant à la préservation des liens familiaux (médiation familiale, espaces de rencontre) au sein des actions de soutien à la parentalité

Mesure n° 8 : Faire de la préservation des liens familiaux et de la prévention des ruptures un objectif de politique publique

Mesure n° 9: Renforcer l’accompagnement des acteurs publics et privés dans la mise en place d’actions permettant au plus grand nombre d’accéder aux vacances

GRAND OBJECTIF 4 : DEVELOPPER ET DIVERSIFIER LES OUTILS DE LUTTE CONTRE LA PRECARITE ENERGETIQUE

Mesure n°10 : Simplifier et renforcer les dispositifs d’aide à la rénovation thermique des logements et les rendre plus accessibles aux personnes les plus pauvres

Mesure n°11: Mieux coordonner les dispositifs d’aide au paiement des charges énergétiques

GRAND OBJECTIF 5 : GARANTIR L’ACCES DE TOUS A LA SANTE

Mesure n°12 : Dans le prolongement du parcours en santé éducation zéro-six ans, renforcer la coordination des acteurs de la santé des enfants scolarisés et mettre en place un soutien aux services municipaux en santé scolaire

Mesure n° 13: Garantir un accès opposable à un avis spécialisé en santé mentale pour les enfants adressés par leur médecin traitant/pédiatre dans un délai maximal de 2 mois

Mesure n° 14 : Développer une offre de santé bucco-dentaire accessible à tous les enfants

Mesure n° 15 : Rendre pleinement effectif l’accès aux droits pour les personnes en précarité

GRAND OBJECTIF 6 : MIEUX IDENTIFIER ET SOUTENIR L’INNOVATION SOCIALE ET L’EXPERIMENTATION

Mesure n°16 : Créer un fonds de soutien à la lutte contre les exclusions visant à financer des innovations sociales en matière de prévention de la pauvreté des enfants

CONCLUSION

ANNEXES
 Annexe 1 : Méthode de travail
 Annexe 2 : Composition du groupe de travail

Contributions
 Contribution n°1 : Mme Patricia Schillinger, sénatrice
 Contribution n°2 : FIDAL
 Contribution n°3 : Médecins du Monde
 Contribution n°4 : ATD Quart Monde
 Contribution n°5 : Réseau Eco Habitat
 Contribution n°6 : l’Action Tank
 Contribution n°7 : Restos du Coeur
 Contribution n°8 : Dr Alexandre Sage (Solident)
 Contribution n°9 : Dr Cécile Garrigues pour le SNMPMI
 Contribution n°10 : Action Tank
 Contribution n°11 : ANSA
 Contribution n°12 : Alain Bernard, pour le Secours catholique
 Contribution n°13 : Banque de France
 Contribution n°14 : Union nationale des associations familiales
 Contribution n°15 : Collectif Alerte
 Contribution n°16 : Dr Michard-Lenoir, Pr Scolan, CHUGA / PASS
 Contribution n°17 : Réseau français des villes santé de l’OMS
 Contribution n°18 : SNMSU UNSA Education
 Contribution n°19 : Andass

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Pauvrete

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP