Retour
 

Alimentation favorable à la santé

Auteur(s) :

    • FRANCE. Conseil national de l'alimentation

Editeur :

  • Conseil national de l'alimentation

Date de remise : Septembre 2018
70 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Les travaux du groupe de concertation du Conseil national de l'alimentation (CNA) sur l'« alimentation favorable à la santé » ont conduit, dans un premier temps, à la définition de ce terme, allant largement au-delà d'une vision sanitaire ou nutritionnelle de l'alimentation, en englobant notamment les enjeux environnementaux et sociaux. Afin d'aller vers une alimentation plus favorable à la santé pour tous, le CNA recommande la mise en place ou la poursuite d'actions publiques et privées allant de la rénovation de la gouvernance des politiques publiques jusqu'à l'information et l'éducation des consommateurs, en passant par un fort engagement des acteurs économiques pour mieux produire, mieux transformer et mieux distribuer. La lutte contre la précarité alimentaire et le développement d'une approche transversale de la recherche sur l'alimentation sont deux axes transversaux fondamentaux pour atteindre ces objectifs.

Partie I. Chapitre introductif des recommandations

1. Constats et enjeux
 1.1. Évolution des modes de consommation alimentaire
 1.2. Prise de conscience des liens entre alimentation et état de santé
 1.3. Pathologies à fortes composantes alimentaires
 1.4. Inégalités sociales
 1.5. Intrants et additifs
 1.6. Enjeux économiques et d'emploi

2. Groupe de concertation : genèse et mandat

3. Problématique

4. Périmètre de l'avis

5. Contexte et méthode
 5.1. Un contexte de travail favorable : les États généraux de l'alimentation
 5.2. Un contexte d’évolution des plans ministériels
 5.3. Méthode de construction de l’avis et retour d'expérience

Partie II. Définition d'une alimentation favorable à la santé

Partie III. Recommandations « clés »

1. Mettre en cohérence et coordonner les politiques alimentaires au niveau national

2. Mettre en cohérence et coordonner les politiques alimentaires au niveau local

3. Enrichir de façon planifiée les politiques alimentaires des résultats de la recherche, de l'expertise, de la concertation et du débat public

4. Définir une feuille de route interministérielle de lutte contre la précarité alimentaire

5. Assurer la transformation du système alimentaire européen vers une alimentation favorable à la santé

6. Préserver le foncier et stopper l'artificialisation des terres agricoles

7. Définir une feuille de route co-construite entre l'État et les opérateurs pour améliorer l'offre alimentaire

8. Développer des actions d'éducation à l'alimentation à tous les âges

9. Réguler la publicité et le marketing alimentaires

10. Améliorer l'étiquetage alimentaire et sa compréhension

11. Enrichir et rendre fiable et accessible l'information sur les produits transformés

Partie IV. Fiches

Fiche n°1 : besoins de recherche

Fiche n°2 : « mieux produire », éléments de questionnement

Fiche n°3 : « mieux transformer », éléments de questionnement

Fiche n°4 : « mieux distribuer », éléments de questionnement

Fiche n°5 : « mieux informer, éduquer et consommer », éléments de questionnement

Annexes
 Annexe 1 : Tableau des recommandations
 Annexe 2 : Suivi des recommandations
 Annexe 3 : Glossaire
 Annexe 4 : Liste des sigles employés
 Annexe 5 : Composition du groupe de concertation
 Annexe 6 : Mandat du groupe de concertation
 Annexe 7 : Bibliographie
 Annexe 8 : Synthèse des 21 recommandations « clés »
 

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Alimentation

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP