Retour
 

Mars : nouvelle frontière de l'exploration spatiale ?

Auteur(s) :

    • FRANCE. Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques; FRANCE. Assemblée nationale; FRANCE. Sénat

Editeur :

  • Assemblée nationale : Sénat

Collection : Les Notes scientifiques de l'OPECST

Date de remise : Décembre 2018
6 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

En dépit de la présence d'eau sous forme de glace en surface et d'eau liquide dans le sous-sol, la vie sur Mars paraît peu probable dans les conditions actuelles et, si elle existe, est repoussée en profondeur. Après 43 missions envoyées vers la planète rouge, dont la dernière en date, InSight (NASA), a atterri le 26 novembre 2018 avec un sismomètre développé par le Centre national d'études spatiales (CNES), le vieux rêve de l'exploration humaine de Mars devient un projet crédible mais complexe et coûteux, estime l'OPECST. Terra americana, avec 8 succès américains sur 17 tentatives d'atterrissage, Mars doit continuer à accueillir en priorité des missions robotisées. La participation de la France à l'Agence spatiale européenne (ESA) et ses accords de coopération internationale doivent conforter son rôle de puissance spatiale.

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Espace , Politique spatiale

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP