Retour
 

L'enseignement français à l'étranger : une ambition réaffirmée dans un nouveau contexte international

Auteur(s) :

    • FRANCE. Premier ministre; FRANCE. Ministère de l'Europe et des affaires étrangères; FRANCE. Ministère de l'éducation nationale

Editeur :

  • Premier ministre

Date de remise : Février 2019
332 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

En juillet 2018, Mme Samantha Cazebonne, Députée, a été chargée par le Premier ministre d'une mission de réflexion sur l'avenir de l'enseignement français à l'étranger. Cette mission visait à répondre à la mise en oeuvre de l'objectif fixé par le président de la République de doubler les effectifs d'élèves au sein du réseau d'enseignement français à l'étranger à l'horizon 2030. La mission avait en particulier pour objectif d'identifier les mesures susceptibles de favoriser l'accroissement du nombre d'établissements partenaires mais aussi, de manière plus générale, la possibilité de nouvelles stratégies partenariales avec le secteur éducatif privé. Dans ce contexte, il était demandé à l'auteur : de largement consulter les acteurs, usagers et partenaires de l'enseignement français à l'étranger, de recueillir l'avis d'acteurs économiques pour qui la présence d'établissements d'enseignement français à l'étranger pourrait faciliter leur stratégie de développement international, et de tout autre partenaire jugé utile de consulter.

PARTIE I ÉTAT DES LIEUX DU RÉSEAU

1. L’histoire de l’Enseignement Français à l’Étranger (couramment appelé EFE) et de la coopération éducative
1.1 Bref historique de l’EFE
1.2 Bref historique de la coopération éducative

2. Un réseau composé d’établissements divers dont il faut connaître le fonctionnement
2.1 Les établissements en gestion directe (EGD)
2.2 Les établissements conventionnés
2.3 Les établissements partenaires
2.4 Autres acteurs

3. Des acteurs historiques et nouveaux venus, les chiffres, les témoignages qui aident à mieux comprendre
3.1 Les personnels : statuts, missions, répartition
3.2 Les parents d’élèves
3.3 Les associations ou représentations des élèves
3.4 Les services de coopération éducative du MAE et du MEN
3.5 Les formations à distance et ressources en ligne
3.6 Les acteurs de la coopération éducative dans le supérieur

4. Les raisons de son attractivité

5. Les sujets qui font débat ou créent des tensions
5.1 Coordination et pilotage du réseau
5.2 Homologation
5.3 Mise à disposition des personnels : détachement, disponibilité
5.4 Mobilité
5.5 Acquis sociaux, iniquité des statuts
5.6 La pension civile
5.7 Formation initiale et continue
5.8 Complexité géographique ou déséquilibre historique des moyens
5.9 Coût de la scolarité pour la France et pour une famille
5.10 Familles, dialogue social, gouvernance : sens de l’accueil, attentes
5.11 La prise en compte des besoins particuliers des élèves
5.12 Les filières technologiques et professionnelles
5.13 L’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE)

PARTIE 2 UN MODÈLE EFE DE QUALITÉ AU SERVICE DU RAYONNEMENT DE LA FRANCE ET DES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE

1. Vers un pilotage stratégique et contextualisé de l’EFE qui s’adapte à ses nouveaux enjeux
1.1 Une concertation par zone
1.2 Une concertation par pays

2. Pour un EFE au périmètre élargi et qui s’intègre dans son environnement afin de mieux répondre aux enjeux de coopération et aux attentes des familles hors du réseau
2.1 EFE et coopération : une synergie à créer ou à renforcer
2.2 EFE : une coopération éducative pour une meilleure répartition des moyens pour les familles française

3. Une puissance publique garante de l’excellence pédagogique et des valeurs françaises, gages indispensables de confiance pour les familles et le rayonnement de la France
3.1 L’homologation : une garantie de la France qui doit réellement rassurer
3.2 Au-delà de l’homologation, gage de fidélité au modèle d’enseignement français : répondre aux exigences élevées des familles

4. Le parcours enseignant : gage de qualité reconnue et valorisée
4.1 Pour un enseignement français à l’international de qualité
4.2 Une offre de formation tournée vers le plus grand nombre
4.3 La formation initiale pour enseigner à l’international
4.4 La formation continue pour enseigner à l’international
4.5 Créer des instituts de formation à l’international : les ESPEI, ouverts aux établissements de l’EFE
4.6 Rééquilibrer l’offre de formation à l’étranger
4.7 Une certification complémentaire « Enseigner dans un établissement français à l’international »
4.8 Formation des chefs d’établissement
4.9 Valoriser le retour en France des enseignants
4.10 Le RDV de carrière des personnels enseignants : un temps d’information à exploiter

5. Les personnels d’éducation et administratifs : la qualification et la certification française doit rester un gage et un atout qui accompagnera le développement
5.1 Préparer les conditions d’une évolution attendue par de nombreux acteurs du réseau
5.2 Les autorisations de détachement, un enjeu fort suscitant des tensions qui pourraient être résolues
5.3 Un ratio professeurs/élèves inéquitable qui peut être progressivement corrigé

6. Changer de regard et optimiser des moyens logistiques et financiers
6.1 Faire évoluer le modèle économique et financier
6.2 Permettre l’investissement et le développement immobilier en dehors de la subvention publique
6.3 Rechercher des cofinanceurs qui ont un intérêt direct pour l’EFE, afin d’éviter l’augmentation de frais d’écolage

7. Un EFE qui doit reconnaître mieux la place de l’expérience des familles, des anciens élèves et des élus
7.1 La relation parent-établissement vers participation élargie
7.2 Élus-établissement, une relation mieux identifiée et plus efficiente
7.3 L’excellence de ce réseau s’affirme par la réussite de ses élèves, valorisons mieux ceux qui incarnent à travers le monde notre modèle d’éducation

8. Comparatif des rapports publics sur l’EFE

PARTIE 3 POURQUOI LA FRANCE ET LES FRANÇAIS DOIVENT SOUTENIR L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS DANS LE MONDE

1. Un réseau au service de la France et des Français aujourd’hui et demain
1.1 Notre modèle français
1.2 Les liens tissés par ce réseau pour promouvoir la francophonie et la culture française
1.3 Un réseau acteur du rayonnement économique français à l’étranger

2. Pour que l’éducation secondaire de qualité reçue à l’étranger se traduise par le choix de la France pour les études supérieures

3. Mobilité internationale de l’EFE et/ou au sein de l’Europe : les atouts pour les écoles publiques françaises
3.1 La mobilité des enseignants et personnels du réseau : un bénéfice inestimable pour les élèves de France à condition que la reconnaissance des acquis soit améliorée
3.2 Mobilité des élèves et des étudiants pour enrichir les parcours

PARTIE 4 CONSULTATION

CONCLUSION

REMERCIEMENTS

RECOMMANDATIONS

ANNEXES

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Enseignement francais a l'etranger

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP