Retour
 

Education alimentaire de la jeunesse

Auteur(s) :

    • FRANCE. Inspection générale de l'éducation nationale; FRANCE. Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche; FRANCE. Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale : Ministère de l'agriculture et de l'alimentaiton

Date de remise : Mars 2019
95 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Une mission conjointe CGAAER, IGEN et IGAENR a été chargée d'apporter un éclairage sur la mise en oeuvre de l'axe « éducation alimentaire de la jeunesse » du programme national pour l'alimentation (PNA) et sur les partenariats à développer dans ce domaine.

RESUME

LISTE DES RECOMMANDATIONS

1. L’EDUCATION ALIMENTAIRE DE LA JEUNESSE : ENJEUX, CADRE INSTITUTIONNEL ET GOUVERNANCE

1.1. L’éducation alimentaire de la jeunesse : plusieurs enjeux de société

1.2. Cadre institutionnel et gouvernance
1.2.1. Une diversité de plans et de programmes nationaux
1.2.2. Les orientations ministérielles
1.2.3. Une articulation entre les plans et programmes à renforcer

2. LES BASES, LES REPERES ET LES LEVIERS POUR UNE EDUCATION ALIMENTAIRE DE LA JEUNESSE APPROPRIEE

2.1. Une éducation transversale pour répondre aux objectifs de formation des élèves en lien avec des enjeux de société

2.2. Quelques repères pour des approches éducatives pertinentes

2.3. Une approche collective et collaborative qui nécessite une culture commune, qui interroge les partenariats ainsi que la pertinence des outils
2.3.1. Une référence pour tous les acteurs : le portail éduscol « éducation alimentaire »
2.3.2. Des études, données, informations, qui peuvent nourrir la réflexion collective et contribuer à fonder des approches éducatives partagées
2.3.3. La nécessité d’une attention particulière face à la diversité des outils proposés
2.3.4. Des formations partagées pour un travail collaboratif plus efficient

2.4. Des partenariats multiples et très divers

2.5. L’importance des CESC (Comités d’éducation à la santé et à la citoyenneté) aux différentes échelles territoriales

3. LA MISE EN OEUVRE DE L’EDUCATION ALIMENTAIRE DANS LES ECOLES ET LES ETABLISSEMENTS

3.1. Un regard global sur la mise en oeuvre des opérations du PNA

3.2. L’éducation alimentaire déclinée sur les temps d’enseignement

3.3. La contribution de la restauration scolaire à l’éducation alimentaire de la jeunesse

3.4. Les partenariats sont nombreux

3.5. La place de la recherche-action en éducation alimentaire

CONCLUSION

ANNEXES
Annexe 1 : Lettre de mission
Annexe 2 : Note de cadrage
Annexe 3 : Lettre aux recteurs du 4 août 2015
Annexe 4 : Liste des personnes rencontrées
Annexe 5 : Liste des sigles utilisés
Annexe 6 : Questionnaire envoyé aux académies
Annexe 7 : Questionnaire envoyé aux DRAAF
Annexe 8 : Résumé des résultats de l’action 11.6 du Plan cancer 2014-2019
Annexe 9 : Les comportements alimentaires Inra 2010 Synthèse
Annexe 10 : Programme « Un fruit à la récré », évolution
Annexe 11 : Les épiceries sociales
Annexe 12 : L’importance du petit-déjeuner : études et travaux
Annexe 13 : Une démarche globale inter-établissements du secteur de l’enseignement agricole : le projet « Legumicant »
Annexe 14 : Informations du CES (Conseil économique et social) 2004 : « rôle de l’éducation dans l’alimentation »

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Alimentation , Jeune

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP