Retour
 

La formation continue des enseignants du second degré - De la formation continue au développement professionnel et personnel des enseignants du second degré ?

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale : Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Date de remise : Mars 2019
101 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le rapport d'inspection s'interroge sur une situation jugée paradoxale, où malgré la demande soutenue des enseignants et celle récurrente de l'institution, le volume de la formation continue reste faible et classe la France derrière les pays comparables. Les auteurs mettent en évidence les importantes évolutions du système éducatif des dernières années, ainsi que la part croissante du numérique dans la formation et les expérimentations conduites dans certaines académies, comme des facteurs qui incitent à reconsidérer l'actuel dispositif de formation professionnelle.

Synthèse

Introduction

1. Première partie : un décrochage qui s’accentue entre un modèle dominant et des formules alternatives, prémices d’une évolution

1.1. Un modèle de formation continue qui ne satisfait plus les acteurs et les usagers mais laisse entrevoir des évolutions possibles…
1.1.1. Les enseignants : un sentiment assez généralement exprimé d’insatisfaction, mais aussi de fortes attentes

1.2. Des évolutions prometteuses dans les académies et les établissements
1.2.1. Former des enseignants, former des collectifs : deux visées complémentaires
1.2.2. Une formation continue qui manque de lisibilité et n’irrigue pas suffisamment les enseignements et les établissements…
1.2.3. … mais des établissements ou des réseaux qui ont mis en place de nouvelles modalités de formation
1.2.4. Une politique volontariste de formation de formateurs mais qui devrait s’ouvrir à une plus grande diversité dans les profils et les voies d’accès

1.3. Un paysage hétérogène et fragmenté, difficile à lire et dont il est difficile d’évaluer l’efficacité
1.3.1. Des contextes académiques contrastés, mais des synergies possibles par la mobilisation des intelligences et une véritable approche territoriale
1.3.2. L’explosion de l’offre et de l’activité des opérateurs bouleverse et redessine le paysage de la formation continue
1.3.3. Des attentes et des objectifs différents selon les acteurs et leur position au sein du système éducatif
1.3.4. Entrer par le dispositif ou entrer par les enseignants ? De la formation continue au développement professionnel et personnel des enseignants
1.3.5. ESPE - académies, une relation qui reste à structurer autour de deux axes fédérateurs : le continuum de formation et la recherche en éducation

1.4. Un contexte en pleine transformation
1.4.1. Des évolutions institutionnelles qui vont dans le sens d’une professionnalisation plus importante du métier d’enseignant
1.4.2. De nouvelles donnes et des phénomènes émergents en matière de formation
1.4.3. De nouveaux usages chez les enseignants dont l’institution commence à s’emparer
1.4.4. Le numérique, un levier pour la formation continue ?

1.5. Les éclairages des exemples étrangers et d’autres institutions publiques ou privées
1.5.1. La formation continue reconnue au plan international comme une priorité, avec des stratégies intéressantes pour attirer les enseignants
1.5.2. La formation au sein d’autres institutions : des réponses différentes, mais des constantes

2. Deuxième partie : Promouvoir et reconnaître le développement professionnel et personnel des enseignants du second degré

2.1. Construire la formation sur de nouveaux principes

2.2. Asseoir le parcours de formation de chaque enseignant sur des situations professionnelles de référence

2.3. Partir des besoins des enseignants pour construire les formations

2.4. Une nouvelle expertise : l’ingénierie de formation

2.5. Mettre en synergie les différents acteurs de la formation continue
2.5.1. Le niveau établissement scolaire ou réseau
2.5.2. Le niveau académique
2.5.3. Le niveau national

2.6. Inscrire le développement professionnel et personnel aux différents niveaux de la gestion des ressources humaines
2.6.1. Agir pour améliorer l’attractivité du métier
2.6.2. Motiver les enseignants à se former
2.6.3. Faire évoluer le contenu et les enjeux des concours de recrutement interne et plus particulièrement de l’agrégation interne
2.6.4. Intégrer le temps de formation dans le temps de service des enseignants

2.7. Conduire le changement par étapes
2.7.1. Adapter les outils de gestion
2.7.2. Renforcer la lisibilité de la politique
2.7.3. Évaluer le développement professionnel et personnel
2.7.4. Accompagner le changement

Conclusion

Annexes