Retour
 

Rapport d'information fait au nom de la commission des affaires économiques par le groupe d'études « Agriculture et alimentation », sur la place de l'agriculture française sur les marchés mondiaux

Auteur(s) :

Editeur :

  • Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Titre de couverture : "La France, un champion agricole mondial : pour combien de temps encore ?"

Date de remise : Mai 2019
31 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Le groupe d'études « Agriculture et alimentation » a souhaité dresser un bilan économique non exhaustif de l'agriculture française, en ce début d'année 2019, pour savoir comment celle-ci se positionne sur les marchés mondiaux et connaître les grandes tendances auxquelles elle est confrontée. Le présent rapport revient sur l'histoire qui a façonné le modèle agricole français. Il rappelle les bonnes performances agricole de la France (une production agricole représentant 17 % de la production européenne, un excédent commercial). Le rapport note cependant une stagnation en volume de la production française et un risque de disparition de l'excédent commercial. On constate ainsi une augmentation des importations de produits agricoles, dont beaucoup ne répondent pas aux normes que la France impose à ses produits.

AVANT-PROPOS

I. UN LEADER MONDIAL EN MATIÈRE AGRICOLE : POUR COMBIEN DE TEMPS ?

A. LA FRANCE DEMEURE, DE LOIN, LE PREMIER PRODUCTEUR AGRICOLE EUROPÉEN

B. MAIS ELLE EST EXPOSÉE, COMME D'AUTRES PAYS EUROPÉENS, À UNE ÉROSION DE SON POTENTIEL PRODUCTIF

C. SA PRODUCTION STAGNE DEPUIS LA FIN DES ANNÉES 1990

D. DES PERTES INQUIÉTANTES DE PARTS DE MARCHÉ RELÈGUENT LA FRANCE AU RANG DE SIXIÈME PUISSANCE EXPORTATRICE AU NIVEAU MONDIAL

II. UN EXCÉDENT COMMERCIAL AGRICOLE EN VOIE DE DISPARITION

A. UN EXCÉDENT AGRICOLE OU UN EXCÉDENT VITIVINICOLE ?

B. VERS LA FIN DE L'EXCÉDENT AGRICOLE ?

III. UN RECOURS MASSIF À DES PRODUITS AGRICOLES IMPORTÉS, DONT UNE PARTIE SIGNIFICATIVE NE RESPECTE PAS LES NORMES SANITAIRES REQUISES EN FRANCE

A. DES IMPORTATIONS SIGNIFICATIVES SUR LE MARCHÉ FRANÇAIS

B. UNE CONCURRENCE DÉLOYALE POSANT DE VRAIS DOUTES SUR LA QUALITÉ SANITAIRE DES PRODUITS IMPORTÉS

IV. DE NOMBREUX DÉFIS À RELEVER SUR LES MARCHÉS NATIONAUX ET MONDIAUX

A. RECONQUÉRIR LE MARCHÉ NATIONAL

B. CONQUÉRIR DES MARCHÉS LÀ OÙ LA DEMANDE VA EXPLOSER

C. RENFORCER NOTRE COMPÉTITIVITÉ POUR CONSOLIDER LE REVENU DES AGRICULTEURS

D. LUTTER CONTRE LA CONCURRENCE DÉLOYALE DES IMPORTATIONS NE RESPECTANT PAS LES NORMES IMPOSÉES AUX PRODUCTEURS FRANÇAIS

E. MAINTENIR UNE AMBITIEUSE POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE AU NIVEAU EUROPÉEN

CONCLUSION GÉNÉRALE

EXAMEN EN COMMISSION

LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES