Retour
 

Les Conditions de la réussite scolaire en Seine-Saint-Denis : rapport au Ministre de l'Education nationale, de la Recherche et de la Technologie et à la Ministre déléguée chargée de l'enseignement scolaire

Auteur(s) :

    • FRANCE. Ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie

Date de remise : Décembre 1998
52 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

La première partie du rapport fait le point sur les atouts (ressources humaines de qualité, pédagogie, administration) et les handicaps (environnement social et familial, faiblesses du système scolaire) de l'enseignement en Seine-Saint-Denis. La deuxième partie du rapport expose une série de propositions qui s'articule autour de quatre axes : -améliorer l'organisation et le fonctionnement internes de l'école (développement des nouvelles technologies, rationalisation de la carte des formations...), -renforcer le lien avec les familles, améliorer l'écoute des élèves, -développer les partenariats (action sanitaire et sociale, améliorer le cadre de travail), -organiser un management départemental.


SECTION 1


PREAMBULE page 3


Objectifs et méthode page 3


DIAGNOSTIC page 4


I - DES DIFFICULTES HORS DU COMMUN page 4


1 - Les grands handicaps page 4


1.1 - L'environnement : no future


1.2 - Des familles déstructurées, peu concernées par l'Ecole


2 - Les faiblesses de l'Ecole page 6


2.1 - Un accueil déficient


2.2 - Des personnels éprouvés


2.3 - Des résultats insuffisants


II - DES ATOUTS EXCEPTIONNELS page 10


1 - Des ressources humaines de très grande qualité page 10


2 - Une activité pédagogique remarquable page l1


3 - Une conduite départementale de premier ordre page 12


PROPOSITIONS page 14


I - AMELIORER L'ORGANISATION ET LE FONCTIONNEMENT page 16 INTERNES DE L'ECOLE


1 - Scolariser les enfants des milieux défavorisés dès l'âge de page 16 2 ans et renforcer le cycle des apprentissages fondamentaux


2 - Faire le pari des nouvelles technologies page 17


3 - Rationaliser la carte des formations, développer l'orientation, page 19 revoir l'insertion professionnelle


4 - Valoriser les pratiques innovantes par la recherche en éducation page 20


II. RENFORCER LE LIEN AVEC LES FAMILLES, page 22 AMELIORER L'ECOUTE DES ELEVES


1 - Ouvrir l'école maternelle pour créer le lien avec les familles, et page 22 maintenir ce lien avec les parents tout au long de la scolarité


2 - Développer les structures d'accueil et d'écoute des élèves et page 24 former les délégués-élèves à l'exercice de leur mandat


III - DEVELOPPER LES PARTENARIATS page 26


1 - Renforcer l'action sanitaire et sociale page 26


2 - Améliorer le cadre de vie et de travail page 27


3 - Assurer l'équipement multimédia de toutes les écoles et page 29 établissements


4 - Organiser le temps non scolaire de l'enfant page 30


IV - ORGANISER UN MANAGEMENT DEPARTEMENTAL page 32


1 - Construire un tableau de bord et garantir la progression des moyens page 32


2 - Endiguer l'instabilité des personnels, valoriser leur action page 34


ANNEXES page 37


AUDITIONS ET VISITES page 46


BIBLIOGRAPHIE page 49







PREAMBULE


Objectifs et méthode


L'objectif de ce rapport est de dégager, à partir d'un diagnostic effectué sur le terrain, des recommandations concrètes pour une mise en oeuvre rapide. Ce travail ne saurait être dissocié des réflexions en cours sur l'évolution des zones d'éducation prioritaire et du plan gouvernemental de lutte contre la violence en milieu scolaire engagé par les ministres. Il prendra notamment en compte les mesures mises en oeuvre localement dans le cadre de cette expérimentation.


De nombreux rapports ont été produits ces dernières années sur la Seine-Saint-Denis par la plupart des administrations d'Etat qui y sont présentes ; l'ensemble de ces travaux a été rassemblé et utilisé par le ministère de la fonction publique et de la réforme de l'Etat, dans le cadre de rencontres et colloques organisés notamment sur le thème de la violence. Mais aucune synthèse n'a donné lieu à publication.


La première partie "diagnostic" du présent rapport tentera donc sous l'éclairage du fonctionnement de l'Ecole une récapitulation rapide des difficultés et handicaps spécifiques du département. Elle fera aussi une large part à la description et à l'illustration des atouts dont celui-ci dispose : ce sont les points d'appui sur lesquels peuvent se bâtir une stratégie et un dispositif de réussite scolaire. L'accent sera donc mis sur les modalités d'action qui permettraient de mieux exploiter les atouts repérés, et d'améliorer la qualité du service rendu aux élèves à chaque niveau et dans chaque lieu d'intervention de l'institution.


L'objectif de la deuxième partie "Propositions" est de constituer un plan d'action cohérent -dont les éléments soient cependant dissociables- afin d'assurer au système éducatif de la Seine-Saint-Denis, en 5 ans, les conditions d'un niveau de performances au moins équivalent aux résultats nationaux.


L'augmentation des moyens, demandée à l'Etat, constitue une revendication traditionnelle des acteurs confrontés aux difficultés et handicaps du département. Elle est indispensable, mais ne saurait répondre seule à la complexité des questions posées.


L'organisation de la réponse appropriée, au niveau de l'établissement, d'un groupe d'établissements et au niveau départemental, supposera au-delà de l'engagement individuel des personnes concernées, l'engagement partenarial de tous les acteurs institutionnels : Etat, collectivités, associations.







Monsieur le Recteur,


Dans le contexte économique et social particulièrement difficile de la Seine-Saint-Denis. le service public d'éducation nous semble avoir un rôle particulier à jouer. Or, ces indicateurs de réussite scolaire comme de qualification et d'insertion professionnelles y restent insatisfaisants.


C'est la raison pour laquelle nous souhaitons vous confier une mission d'étude et de proposition ; son objet est d'identifier les principales difficultés rencontrées par le dispositif d'enseignement public en Seine-Saint-Denis, et de nous proposer pour le court terme et le moyen terme des orientations susceptibles notamment d'améliorer la réussite des enfants issus de milieux défavorisés, et de répondre plus complètement à la demande de formation professionnelle.


Pour mener à bien cette mission, vous pourrez vous entourer de quelques personnes que vous choisirez. Vous trouverez l'aide des services académiques et départementaux concernés, et vous pourrez mobiliser en tant que de besoin les directions du Ministère de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie ainsi que les services des deux inspections générales.


La phase de préparation du rapport comportera une consultation des organisations concernées ainsi que celle de personnalités compétentes ; il serait souhaitable que ce rapport puisse nous être remis en décembre prochain et dégage des propositions susceptibles d'être mises en oeuvre dans le courant de l'année 1998.


Nous vous remercions d'accepter de remplir cette mission à laquelle nous attachons une grande importance, et nous vous prions de croire, Monsieur le Recteur, à l'assurance de nos sentiments les meilleurs.