Retour
 

Rapport sur la féminisation des noms de métier, fonction, grade ou titre remis au Premier ministre

Auteur(s) :

    • FRANCE. Commission générale de terminologie et de néologie; FRANCE. Premier ministre

Editeur :

  • Ministère de la culture et de la communication

Date de remise : Décembre 1999
54 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Etude de la féminisation des appellations professionnelles. Les principales conclusions de la Commission sont les suivantes : - il n'y a pas d'obstacle de principe à une féminisation des noms de métier et de profession, - en revanche, la Commission s'oppose à toute féminisation des désignations des statuts de la fonction publique et des professions réglementées, - s'oppose à la féminisation des noms de fonction dans les textes juridiques en général pour lesquels seule la dénomination statutaire de la personne doit être utilisée, - estime que les textes réglementaires doivent respecter strictement la règle de neutralité des fonctions, - enfin qu'il est plus utile de se concentrer sur la problématique que de s'employer à compléter le lexique des appellations au féminin.