Prolongation du mandat du président de la République centrafricaine

L'Assemblée nationale adopte un projet de loi constitutionnelle permettant de prolonger le mandat du Président François Bozizé et des 105 députés jusqu'à l'organisation des élections. Ces scrutins, qui étaient initialement programmés pour le 25 avril, ont été reportés au 16 mai puis renvoyés à une date non déterminée. Déclarant cette loi anticonstitutionnelle, l'opposant Martin Ziguélé, associé à l'ex-ministre Cyriaque Gonda, appartenant à la majorité, appelle le 11 mai à un accord politique en vue des élections présidentielle et législatives en Centrafrique. Le mandat du président Bozizé expire le 11 juin. Arrivé au pouvoir par un coup d'Etat en 2003, puis élu en 2005, il est candidat à sa propre succession

 

Autres contenus apparentés

 

[Publicité]
Restez informé
Abonnement à la lettre d'information de la DF