Retour
 
 

Banque mondiale, FMI et développement

Banque mondiale, FMI et développement

Carte de l'indicateur de développement humain en 2001.
© PNUD

Agrandir l'image

Introduction

Au cours des années 1995-2005, l'insertion des pays du Sud dans la mondialisation a dû faire face aux crises financières, au fardeau grandissant de la dette extérieure et à la paupérisation des populations dans les pays les moins développés. Premiers financiers du monde "en développement", la Banque mondiale et le Fonds monétaire international sont parfois accusés d'être responsables des échecs du développement. Prenant acte de ces échecs, de nouvelles stratégies de développement émergent, axées notamment sur la lutte contre la pauvreté.

Mis à jour le 22/04/2012

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires

Le centre de documentation

Un espace de consultation sur l'information légale et citoyenne.

Ouvert à tous, 29 Quai Voltaire, Paris 7ème

En savoir plus

[Publicité]