Retour
 
 

Côte d'Ivoire : une succession manquée

Côte d'Ivoire : une succession manquée

A Abidjan, en novembre 2010, un quotidien incite les Ivoiriens à aller voter et condamne la violence
© Photo Sia Kambou © AFP

Agrandir l'image

introduction

Ce devait être un jour historique : la première élection présidentielle ouverte à tous les candidats depuis l'indépendance de la Côte d'Ivoire, en 1960. Mais depuis le scrutin présidentiel du 31 octobre 2010 (1er tour) et du 28 novembre 2010 (2e tour), le pays vit au rythme de l'affrontement entre le Président sortant Laurent Gbagbo et son concurrent Alassane Ouattara déclaré vainqueur par la Commission électorale indépendante.

Mis à jour le 01/06/2011

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires

Le centre de documentation

Un espace de consultation sur l'information légale et citoyenne.

Ouvert à tous, 29 Quai Voltaire, Paris 7ème

En savoir plus

Le centre d'information Europe Direct

Partez à la découverte de l'Union Européenne : actualité, législation, actions, brochures gratuites, informations et conseils.

Ouvert à tous, 29 Quai Voltaire, Paris 7ème

En savoir plus

 

Pub [Publicité]