Retour
 
 

Introduction

[L'eau en France : la gestion d’un bien pas comme les autres], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Station d’épuration à Achères (Yvelines) : bassins de décantation secondaire.
Photo : Danièle Taulin-Hommell © La Documentation française

Agrandir l'image

Le secteur de l'eau en France connaît depuis quelques années des transformations. Le système actuel de gestion de l'eau repose sur une politique très décentralisée, basée sur le principe de la couverture du coût de l'eau par son prix (« l'eau paie l'eau »), dans lequel le prix joue un rôle fondamental.

La gestion de l'eau en France, décentralisée, incombe généralement aux collectivités territoriales. Mais l'État intervient fortement dans la gestion de la ressource, ce qui a notamment permis de maintenir le prix de l'eau en dessous de la moyenne européenne. L'intervention de l'État a également permis de moraliser les pratiques entre entreprises privées et responsables publics en introduisant des procédures de transparence dans les contrats de délégation.

Le secteur français de l'eau est de ce fait en constante évolution. La remunicipalisation de l'eau à Paris en est un exemple. La Ville de Paris a en effet décidé qu'à partir du 1er janvier 2010, la gestion de l'eau dans la capitale sera désormais confiée à un seul opérateur public.

Mis à jour le 01/07/2009

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires