Station d'assainissement des eaux usées à Valenton (Val-de-Marne)

Station d'assainissement des eaux usées à Valenton (Val-de-Marne).

Photo : Danièle Taulin-Hommell © La Documentation française.

Agrandir l'image

Le prix est décidé sur la base du principe « l’eau paie l’eau », selon lequel les consommateurs supportent, par le biais du paiement de leur facture d’eau, la quasi-totalité des dépenses liées aux investissements et au fonctionnement des équipements nécessaires à la gestion de l’eau.

Le circuit de décision du prix de l’eau

L’autorité organisatrice fixe, quel que soit le mode de gestion de l’eau - en régie ou en délégation -, le prix des services d’eau et d’assainissement, hors taxes et redevances. Ces dernières sont fixées par les agences de l’eau. Le tarif global est composé d’une part fixe (abonnement) et d’une part variable, proportionnelle à la consommation de l’abonné. Le tarif du mètre cube est généralement modulé par tranches de consommation, ce qui ne reflète pas la réalité des coûts de fonctionnement des services qui sont composés à plus de 80 % de coûts fixes (c’est-à-dire indépendants de la consommation d’eau).

Les collectivités territoriales sont bénéficiaires de 42 % des sommes facturées, contre 18 % pour l’État et les agences de l’eau et 40 % pour les délégataires.

Le prix de l’eau en France se situe en dessous de la moyenne européenne

Les Français paient en moyenne 3,01 euros TTC le mètre cube d’eau potable dont 1,51 euro correspond à la part liée à la production et à la distribution, et 1,50 euro est consacré à l’assainissement des eaux usées.

Selon une étude menée par la Fédération professionnelle des entreprises de l’eau (FP2E), la France se situerait en cinquième position des pays européens où cette ressource est la moins chère derrière la Finlande, la Suède, l’Espagne et l’Italie. La moyenne s’établit à 3,40 euros par mètre cube oscillant de 0,84 euro en Italie à 6,18 euros au Danemark. Si le prix de l’eau et de l’assainissement a augmenté en France entre 2007 et 2008 (2,9 % en moyenne dans les grandes villes), en Europe, celui-ci s’est accru davantage (+ 4,8 %), poussé à la hausse par l’Espagne notamment où les prix ont augmenté de 22,9 %.

Mis à jour le 01/07/2009

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires