Face aux atteintes portées à ce principe dans les services publics, le Président de la République a installé, en juillet 2003, une Commission, présidée par Bernard Stasi, chargée de réfléchir à l’actualité de la laïcité.

Les conclusions de cette Commission, la nécessité ou non de faire une loi sur l’interdiction des signes religieux à l‘école ou encore la rédaction de cette loi ainsi que celle de la circulaire d’application ont été l’occasion de nombreux débats au sein de la société française.

Mis à jour le 09/12/2005

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires