Retour
 
 

Introduction

ARCHIVE
[Le changement climatique], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration


Photo : Olivier Pasquiers © La Documentation française

Agrandir l'image

Prenant acte de la réalité du réchauffement climatique dans la décennie 90, et de la responsabilité humaine dans ces déréglements, les dirigeants politiques ont initié une politique de lutte contre le réchauffement de la planète. Le protocole de Kyoto est l'exemple le plus actuel d'une stratégie de réduction des gaz à effet de serre. Mais celui-ci venant à expiration en 2012, l'enjeu est désormais de renouveler une politique mondiale de lutte contre le changement climatique dans un contexte de montée des périls environnementaux.

Dès la fin des années 1970, la réflexion sur les problèmes environnementaux n’était déjà plus cantonnée aux seuls cercles écologistes. L’environnement était devenu un objet de préoccupation des Etats. Mais ce n’est qu’en 1992, lors du sommet de la Terre à Rio, qu’ils ont finalement reconnu la nécessité d’agir dans le cadre d’un "partenariat mondial"... Nécessité d’autant plus grande, dans le cas du changement climatique, qu’à la différence de certains problèmes écologiques qui sévissent à l’échelle d’une région ou d’un pays, ce phénomène fait peser sur la planète une menace globale. Après le temps de la prise de conscience, l’adoption de la Convention-cadre sur le changement climatique à Rio en 1992, puis du protocole de Kyoto en 1997, a marqué le début d’une nouvelle phase qui est celle d'une politique concertée entre les Etats. Cette politique ne va pas sans heurts car elle remet en cause les choix de développement du Nord et du Sud et posent en particulier la question cruciale de l'énergie. Le protocole de Kyoto venant à expiration en 2012, l'enjeu est désormais de prolonger et de renouveler une concertation internationale pour la lutte contre le changement climatique.

Mis à jour le 11/12/2011

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires