Retour
 
 

L’Allemagne après les élections du 24 septembre 2017

[L’Allemagne après les élections du 24 septembre 2017], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Affiche pour les élections législatives fédérales allemandes du 24 septembre 2017.
© fotolia.com - Zerbor

Agrandir l'image

Introduction

Le 24 septembre 2017, 61,5 millions d’électeurs ont été appelés à élire la 19e Diète fédérale allemande (Deutscher Bundestag). Selon les résultats officiels provisoires, sept formations politiques sont représentées dans le nouveau Parlement fédéral. Le taux de participation s’est élevé à 76,2 %, soit une hausse de presque 5 % par rapport à 2013. Avec les sièges surnuméraires (Überhangsmandate et Ausgleichsmandate), 709 députés siègent à la Diète, à savoir 111 de plus que pendant la législature précédente.

Six groupes parlementaires sont représentés à la Diète.

- Avec 26,8 %, l’Union chrétienne démocrate (CDU) sort gagnante de ces élections législatives (34,1 % en 2013). Son parti frère, l’Union sociale chrétienne obtient 6,2 % (7,4 % en 2013). Avec un cumul de 33 % des suffrages, les deux partis forment un groupe parlementaire de 246 députés (contre 41, 5 % des voix et 255 sièges en 2013).
- Le Parti social-démocrate obtient 20,5 % des suffrages, soit 153 mandats (25,7 % en 2013 et 193 mandats).
- Avec 12,6 % (94 sièges), l’Alternative für Deutschland (Alternative pour l’Allemagne) entre pour la première fois à la Diète et devient la troisième force politique (4,7 % en 2013).
- 10,7 % (4,6 % en 2013) des électeurs se prononcent pour le Parti libéral (FDP) qui réintègre le Parlement fédéral en obtenant 80 sièges.
- La Gauche (Die Linke) est la cinquième force politique avec 9,20 % des voix contre 8,6 en 2013 (soit 69 sièges contre 64).
- Les Verts recueillent 8,9 % des votes (8,4 % en 2013) et obtiennent 67 députés contre 63 en 2013.

Mis à jour le 20/09/2017

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires