Le contexte

La Garde républicaine à cheval

La Garde républicaine à cheval.

© Premier Ministre - Service photographique. Diffuseur : Documentation française

Agrandir l'image
  •  Première élection du Président de la République au suffrage universel direct ; la précédente remonte au 10 décembre 1848 et avait vu la victoire de Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III.
  • Le général de Gaulle achève son premier mandat présidentiel ; il avait été élu à la présidence sept ans plus tôt, le 21 décembre 1958, par un collège de grands électeurs.
  • A l’Assemblée nationale, les gaullistes de l’UNR-UDT ont, avec leurs alliés Républicains indépendants, la majorité absolue. Georges Pompidou est Premier ministre depuis avril 1962.
  • Six candidats sont présents au premier tour :

- Charles de Gaulle qui n’annonce sa candidature que le 4 novembre.

- François Mitterrand, qui se déclare candidat le 4 septembre puis reçoit l’appui de la SFIO, du PCF, du Parti radical et des clubs dont il est issu et devient de fait le candidat unique de la gauche.

- Jean Lecanuet, candidat du Mouvement républicain populaire (MRP), qui représente le courant démocrate-chrétien.

- Jean-Louis Tixier-Vignancour, avocat qui avait été un des chefs de file des partisans de l’Algérie française.

- Pierre Marcilhacy, sénateur de la Charente.

- Marcel Barbu, le seul non politique, adepte du réformisme social.

Innovations et particularités

  • 1965 est la première campagne électorale en France employant des techniques de propagande et d’information modernes.

Une campagne électorale officielle à la télévision avec des règles précises afin de respecter le principe d’égalité entre les candidats. Il y a alors un peu plus de 6 millions de postes de télévision, un peu moins d’un foyer sur deux est alors équipé. Pour la première fois des candidats se réclamant de l’opposition font véritablement irruption sur le petit écran, ce qui était rare tant depuis 1958 que sous la IVe République, les émissions d’informations générales privilégiant les partis au pouvoir.

Un recours inédit aux sondages ; ce sont eux qui annoncent assez tôt un éventuel ballottage du général de Gaulle.

  • Une campagne teintée de modernisme pour Jean Lecanuet, prenant exemple sur celle de John Kennedy en 1960. Une quasi-absence du général de Gaulle qui au premier tour n’utilise pas tout son temps d’antenne, ce qui est une façon de se situer au-dessus des autres candidats. Le général de Gaulle est persuadé d’une réélection facile au premier tour.
  • Une participation importante : 84,7 % des inscrits au premier tour, 84,3 % au second.
  • Le ballottage qui, même prévisible, constitue une surprise, d’où une campagne active du Général pour le second tour à la télévision et une réélection assez brillante : 55,2 % des suffrages exprimés.

Les résultats

Résultats du 1er tour : 5 décembre 1965

Résultats du 1er tour : 5 décembre 1965
 

Suffrages

% des inscrits

% des exprimés

Inscrits

28 910 581

100,0

 

Votants

24 502 916

84,7

 

Suffrages exprimés

24 254 556

83,9

100,0

Marcel Barbu

279 685

0,9

1,1

Charles de Gaulle

10 828 521

37,6

44,6

Jean Lecanuet

3 777 120

13,0

15,6

Pierre Marcilhacy

415 017

1,4

1,7

François Mitterrand

7 694 005

26,7

31,7

Jean-Louis Tixier-Vignancour

1 260 208

4,3

5,2

> Proclamation des résultat du 1er tour par le Conseil constitutionnel (décision du 7 décembre 1965)

Résultats du 2nd tour : 19 décembre 1965

Résultats du 2nd tour : 19 décembre 1965
 

Suffrages

% des inscrits

% des exprimés

Inscrits

28 902 704

100,0

 

Votants

24 371 647

84,3

 

Suffrages exprimés

23 704 434

82,0

100,0

Charles de Gaulle

13 083 699

45,3

55,2

François Mitterrand

10 619 735

36,7

44,8

> Proclamation des résultat du 2nd tour par le Conseil constitutionnel (décision du 28 décembre 1965)

Carte de France représentant les départements dans lesquels Charles de Gaulle est majoritaire et ceux où François Mitterrand est majoritaire lors du scrutin du 19 décembre 1965.

Source : Pierre Bréchon, La France aux urnes - Edition 2009, Les Etudes de la Documentation française

 

Mis à jour le 29/03/2012

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires

[Publicité]