La Chine. Des guerres de l’opium à nos jours

En ce début de XXIe siècle, la Chine a retrouvé les chemins de la puissance. Bien que dirigée par un régime communiste, elle est un acteur-clé de la mondialisation économique.

Comment comprendre la position qu’elle occupe aujourd’hui sur la scène mondiale sans un regard pour le chemin parcouru depuis un siècle, voire un siècle et demi ? Dans ce dossier, l’auteur a choisi de privilégier la trame politique, en balayant toute l’histoire de la Chine moderne.

Que de chemin parcouru depuis le XIXe siècle...  Les guerres de l’opium voient l’empire du Milieu sortir défait  de conflits l’opposant à des puissances occidentales naguère dédaignées. Suivent la révolution de 1911 qui marque la fin de l’empire, le mouvement du 4 mai 1919 au cours duquel se cristallisent les revendications nationalistes autour des conditions iniques faites à la Chine au sortir de la première guerre mondiale et enfin l’instauration de la République populaire de Chine en 1949. Depuis 1979, la Chine a mis en place une « économie communiste de marché », unique en son genre, pour retrouver les chemins de la puissance. 

Autant d’étapes qui permettent de comprendre la relation actuelle de la Chine - plus de 1,3 milliard d’habitants - au monde.

Au sommaire

- Le “siècle de la honte”

- Sursauts nationalistes

- La Chine maoïste

- Le retour de la puissance chinoise

Xavier Paulès est maître de conférences à l’EHESS, au Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine

La Chine. Des guerres de l’opium à nos jours

Xavier Paulès

Collection Documentation photographique n° 8093

La Documentation française

64 pages, 11 euros

Dossier + projetables 21 euros

En vente le 2 mai 2013

 

Autres contenus apparentés

Restez informé