Retour
 
Justice, droits fondamentaux

La lutte contre la traite des êtres humains

Coopération entre police et justice

Cahiers de la sécurité et de la justice
N°29 - Septembre 2014

Auteur(s) :

Editeur :

Année d'édition : 2015
Réf. : 3303334700927
128 pages, 21 x 27 cm

22,50

 

Travail forcé, exploitation sexuelle, enfants soldats... la traite des êtres humains peut être protéiforme. Ce dossier qui fait suite à un précédent numéro des Cahiers sur le sujet reprend le point de vue exclusif des acteurs de cette lutte, qui ont accru leur mobilisation et leur capacité d'action. La traite des êtres humains constitue un phénomène criminel transnational, qui impose, de fait la coopération internationale. C'est la raison pour laquelle un certain nombre d'institutions internationales ont fait de la coopération une de leurs priorités. Nous assistons au travail d'édification et de consolidation du droit international. Pour l'Europe, les auteurs montrent l'importance d'une institution comme Eurojust, dont l'action a permis une avancée réelle en matière de coordination des enquêtes et des poursuites. Les auteurs du dossier se penchent aussi sur la coordination des procédures plus spécifiques d'identification, de saisie et de confiscation de l'argent, fruit de cette criminalité.

  • La coopération répressive en matière de traite des êtres humains. Du droit à sa mise en oeuvre (Bénédicte Lavaud-Legendre)
  • Tu coopéreras sans retard et dans la plénitude de tes obligations. Bilan sur les principales difficultés rencontrées dans la coopération internationale contre la traite des êtres humains (Nicolas Le Coz)
  • Eurojust et la lutte contre la traite des êtres humains (Sylvie Petit-Leclair)
  • La coopération entre les services d’enquête et les acteurs sociaux : une arme pour lutter contre la traite des êtres humains (Éric Panloup)
  • La coopération judiciaire en matière de traite des êtres humains (Pierre Bellet)
  • La coopération en matière de saisie et de confiscation de l’argent de la traite (Lisa Dumoulin)
  • L’identification des avoirs criminels (Yannick Tholozan)
  • Forces et limites de la coopération franco-espagnole (Maiténa Poelemans, Izaskun Orbegozo Oronoz)
  • De l’usage de la frontière : le phénomène prostitutionnel à la Jonquera (Martine Camiade)

International

  • Comprendre l’importance du renseignement policier (Eduardo Guerrero Gutiérrez)
  • Créer une police nouvelle pour un « État libre » : aux origines de la Garda Siochana (1922-1925) – (Éric Meynard)

Sécurité nationale

  • La surveillance électronique dans la lutte contre le terrorisme (Jérôme Ciccolini)
  • Qu’est-ce que la sécurité intérieure ? (Éric Pourcel)
  • De la contre-insurrection à la « contre- délinquance » - Faire du citoyen le premier acteur de sa sécurité (Stéphane Authier)

Risques et crises

  • Le couple analyste-décideur : un mariage de raison (Franck Bulinge)
    En débat
  • Le délinquant est-il vraiment si rationnel ? De l’influence économique dans la pensée criminologique à l’étude de la prévisibilité de la délinquance (Clément de Maillard)

Auteur(s) moral(aux)

Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ)

La Documentation française

Tous les titres de l’éditeur

Cahiers de la sécurité et de la justice

Les Cahiers de la sécurité de INHESJ sont devenus les Cahiers de la sécurité et de la justice à partir du numéro double 27-28 de 2014. Cette revue trimestrielle ouvre ses colonnes aux  universitaires, journalistes, chercheurs ainsi qu’aux acteurs de la sécurité publique et privée - et désormais maintenant de la justice. Ses études portent sur les menaces du monde contemporain et les stratégies à mettre en œuvre pour y répondre. Une revue faite par des experts qui intéressera un large public.

S'abonner à la revue
 

Autres contenus apparentés