Retour
 
 

Réinventer la politique monétaire européenne. Quelques pistes, par Assen Slim

[Réinventer la politique monétaire européenne. Quelques pistes, par Assen Slim], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

La Banque centrale européenne à Francfort-sur-le-Main, 2015.
© Wikimedia Commons

Agrandir l'image

Mis à jour le 28/09/2016

Introduction

Dans le contexte de fortes turbulences de la zone euro, la Banque centrale européenne a été contrainte d’innover en mettant en œuvre des politiques monétaires qualifiées de « non conventionnelles ». Ainsi, le rachat de titres de dettes publiques ou privées par de la création monétaire (Quantitative Easing, QE) notamment est censé réussir à relancer la croissance là où l’abaissement du taux directeur maintenu à un niveau proche de zéro ne porte pas ses fruits. Sortant du cadre habituel des politiques de lutte contre l’inflation voire – pour certaines d’entre elles – du mandat de la BCE, et faute d’une véritable politique budgétaire commune, des économistes proposent d’autres pistes inédites comme le financement direct des ménages par la BCE (Quantitative Easing for the People, QE4P) ou celui d’infrastructures. Toutefois, pareilles pistes ne sont pas sans poser des problèmes.


 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires