Retour
 
 

La Slovaquie, acteur ambigu de la politique européenne, par Jean Comte

[La Slovaquie, acteur ambigu de la politique européenne, par Jean Comte], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Sommet informel de Bratislava de l’Union européenne, 16 septembre 2016 : Donald Tusk, président du Conseil européen, Robert Fico , Premier ministre slovaque.
© CE

Agrandir l'image

Mis à jour le 16/12/2016

Introduction

La présidence tournante de l’Union européenne du 1er juillet au 31 décembre 2016 a été assurée par la Slovaquie qui, en charge de trois grandes priorités (questions économiques et approfondissement du marché unique, gestion de la crise migratoire, affaires étrangères) ne s’est pas départie de sa vive opposition à une politique d’accueil des réfugiés digne de ce nom. En dépit de résultats mitigés, son Premier ministre, le populiste Robert Fico, s’est félicité de voir sa capitale, Bratislava, être l’hôte d’un sommet informel des Vingt-Huit ayant pour ambition la relance du projet européen.


 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires