Tous les produits

 
Retour
 

La fécondité en France depuis 25 ans

Auteur(s) :

Editeur :

  • Haut conseil de la population et de la famille

Date de remise : Février 2003
77 pages

Pour lire les rapports vous avez besoin d'un lecteur PDF comme Adobe Reader (Acrobat) ou un logiciel libre

Numérique
 
Télécharger

Après une forte augmentation de 1946 à 1973 (croissance annuelle moyenne de 9,4 pour mille par an), l'excédent démographique en France métropolitaine s'établit, durant les 25 dernières années à 4,4 pour mille, le solde migratoire ayant plus fortement diminué que la croissance naturelle. Le rapport présente les mesures du niveau de fécondité, étudie la fécondité et la taille des familles, notant la fin du baby boum, la baisse de la fécondité avant 28 ans, et son augmentation aux âges plus élevés. Il remarque une hétérogénéité des comportements des couples, avec toutefois une différence de fécondité des couples issus de l'immigration. Il compare la fécondité française à celle des pays de l'Union européenne et étudie la fécondité du point de vue des couples (nombre idéal d'enfants, enfants souhaités et nombre de naissances, âge idéal pour avoir un enfant et ne plus en avoir).


Introduction

I – Comment mesurer le niveau de la fécondité ?

1) Les indicateurs dérivés du nombre annuel de naissances
2) Les indices fondés sur des nombres d'enfants par femme
3) Les différences entre indices : un double déséquilibre pour un niveau correspondant à la stationnarité
4) Les facteurs sous-jacents au niveau de la fécondité

II - Fécondité et taille des familles

1) Le baby boom est fini
2) La fécondité diminue avant 28 ans, augmente aux âges plus élevés
3) La descendance des générations
4) Une analyse conjoncturelle selon le rang de naissance
5) Projections sous diverses hypothèses de stabilité

III – Hétérogénéité des comportements et comparaisons internationales

1) Les différentielles sociales s'atténuent
2) Les différences régionales s'estompent
3) Immigration et fécondité
4) La fécondité dans les pays de l'Union européenne
5) Quel est l'impact de la politique familiale sur la fécondité ?

IV – La fécondité du point de vue des couples

1) Nombre idéal d'enfants et nombre d'enfants souhaités
2) Le bon âge pour avoir le premier enfant...
3) ... et pour ne plus en avoir
4) Les intentions de fécondité reflètent-elles la « demande d'enfants » ?

Résumé et conclusion

Références bibliographiques