Retour
 
Enseignement

L'université numérique : rapport à Madame Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche

Auteur(s) :

    • FRANCE. Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

Editeur :

  • Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

Date de remise : Janvier 2008
54 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le rapport présente le bilan des actions menées en matière de développement des technologies de l'information et de la communication et les enjeux de la numérisation de l'enseignement supérieur. La deuxième partie avance plusieurs recommandations qui s'articulent autour d'une même finalité: améliorer la qualité de service pour permettre l'insertion de tous les étudiants dans la société du numérique, afin de faciliter leur réussite dans leur parcours universitaire.



Lettre de mission

Méthode

Synthèse



CONTEXTE

UNE RÉVOLUTION NUMÉRIQUE

 

DE NOUVEAUX USAGES DU NUMÉRIQUE

 

VERS DE NOUVEAUX ESPACE-TEMPS DE LA CONNAISSANCE

 

CONSTRUCTION ET ACCÈS À LA CONNAISSANCE

 

CONCLUSION : DE NOUVEAUX DÉFIS POUR L’UNIVERSITÉ

 
ETATS DES LIEUX


L’ACTION DU MINISTÈRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DU NUMÉRIQUE
Une politique de création de contenus numériques
Une politique d’infrastructure (UNR)
Une politique d’équipement des étudiants et des campus (MIPE)
Une politique de développement des compétences des étudiants et des enseignants (C2i)
Conclusion

LES FREINS ACTUELS AU DÉVELOPPEMENT DU NUMÉRIQUE
Les freins stratégiques
Les freins organisationnels
Les freins pédagogiques
Les freins juridiques
Plagiat
Droit d’auteur des enseignants
Numérisation des œuvres protégées pour les documents pédagogiques
Exception pédagogique dans la loi DADVSI
TVA sur les ressources numériques

 
PROPOSITIONS POUR UNE POLITIQUE DU NUMÉRIQUE DANS L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
 

OBJECTIFS D’UNE POLITIQUE NUMÉRIQUE

DÉTAIL DES PROPOSITIONS
1) 100% des documents pédagogiques numériques pour 100% des étudiants
Le numérique au service de la réussite étudiante
Le numérique pour une pédagogie innovante
Faciliter le travail de l’étudiant
2) Repositionner la production des ressources numériques
Réarticuler la production des ressources numériques des UNT
Donner de la visibilité aux ressources numériques
Accroître les ressources numériques disponibles dans les Services Communs de la Documentation
Lancer un programme de recherche sur le serious game
3) Favoriser l’essor de l’Enseignement à Distance (E.A.D.)
4) Développer une approche éditoriale du patrimoine numérique dans chaque établissement.
5) Accompagner les équipes présidentielles face aux défis du numérique
6) Améliorer la formation au métier d’enseignant
7) Poursuivre l’effort d’équipement des établissements en infrastructures numériques
Achever l’équipement des universités en ENT
Achever la couverture wi-fi des campus
Déployer la fédération d’identités
8) Favoriser l’accès à l’ENT par une généralisation des Points Etude
9) Faciliter l’accès aux contenus pédagogiques pour les étudiants handicapés grâce aux technologies
numériques
10) Développer une action forte contre le plagiat
11) Généraliser la carte étudiant électronique multi-services pour faciliter la vie étudiante
12) Améliorer la démocratie étudiante grâce au numérique

 


Réferences

Glossaire

Liste de sites web

Annexe

Liste des personnes rencontrées

  











Synthèse



 

Enjeu

Le nouvel environnement numérique constitue un double défi pour les établissements
d’enseignement supérieur.
Cette révolution numérique oblige les institutions d’enseignement supérieur à mieux répondre
aux attentes de la génération actuelle, native du digital, en leur offrant des dispositifs de
formation adaptés à cette nouvelle donne et intégrant les nouvelles possibilités de transmission
des connaissances. L’université est donc amenée à repenser ses méthodes pédagogiques. Les
technologies de l’information et de la communication constituent un réel levier pour bâtir ces
nouveaux dispositifs d’apprentissage. La finalité est de préparer l’insertion des étudiants « natifs du digital » dans la société de la connaissance en réseau.
Ce premier défi nécessite d’en relever un second : insérer les universités dans les réseaux
numériques de la connaissance. Les universités françaises sont encore trop faiblement présentes
sur l’Internet et dans les réseaux de partage et d’échange en ligne autour de la connaissance. Cette
absence est porteuse d’un risque de marginalisation certain au niveau international. Il convient
donc de permettre aux universités de développer un patrimoine numérique qu’elles pourront
valoriser par la diffusion, le partage et l’enrichissement croisé selon des modèles qui sont encore à inventer.


Diagnostic

L’action du MESR depuis 2000 a consisté à inciter au déploiement des Espaces Numériques de
Travail et au développement de l’accès aux ressources pédagogiques numériques par la mise en œuvre d’infrastructures et de dispositifs incitatifs pour l’équipement des étudiants.
Cette action a été essentiellement conçue au niveau inter-universitaire afin de mutualiser le
développement d’infrastructures et de ressources numériques tout en accompagnant l’équipement
croissant des étudiants par la mise en œuvre d’une certification. Après avoir débuté par une
politique de développement de l’enseignement à distance, une politique de production de
contenus par discipline a ensuite été déployée sans que celle-ci ait conduit à des usages
généralisés et ancrés dans les pratiques pédagogiques des enseignants et des étudiants.

Cette politique d’équipement n’a pas abordé un ensemble d’obstacles qui demeurent à ce jour à de nombreux niveaux dans l’université française : frein stratégique (absence de réflexion
stratégique), frein organisationnel (faible ressources et absence de réorganisation), frein humain,
frein juridiques.

Propositions

Le présent rapport propose les éléments d’une politique qui aurait pour ambition de
faciliter l’insertion des étudiants dans la société de la connaissance en réseau telle qu’elle se
dessine actuellement avec les nouveaux usages de l’Internet. La finalité de la politique
numérique dans l’enseignement supérieur doit être l’amélioration de la qualité de service aux étudiants pour faciliter leur réussite dans le parcours universitaire. Elle vise également à mettre
l’université française au niveau des meilleures universités étrangères. Elle doit permettre à tout étudiant d’avoir accès à l’ensemble de ses ressources pédagogiques nécessaires à son
apprentissage à tout moment et en tout lieu. Elle doit garantir l’égalité des chances pour tous les étudiants. Elle nécessite de produire les ressources numériques au plus près des dispositifs
pédagogiques afin d’en garantir les usages par les enseignants et les étudiants. Elle doit faciliter
l’appropriation des outils numériques par les différents acteurs de la communauté éducative de
l’enseignement supérieur.

1) Objectif : Insérer 100% des étudiants dans la société du numérique
100% des documents pédagogiques numériques pour 100% des étudiants
Le numérique au service de la réussite étudiante (podcast, tutorat).
Le numérique pour une pédagogie innovante (travail collaboratif en réseau)
Faciliter le travail de l’étudiant (ressources accessibles 24h/24h, 365j/365j)
2) Pour atteindre cet objectif, une politique forte pour :
Accompagner les équipes présidentielles face aux défis du numérique.
Améliorer la formation au métier d’enseignant.
Réarticuler la production des ressources numériques des Universités Numériques
Thématiques
Favoriser l’essor de l’Enseignement à Distance (E.A.D.).
Donner de la visibilité aux ressources numériques
Accroître les ressources numériques disponibl es dans les Services Communs de la
Documentation
Développer une approche éditoriale du patrimoine numérique dans chaque établissement.
Développer une action forte contre le plagiat
Lancer un programme de recherche sur le serious game
3) Un accès facilité à tous les acteurs de la communauté éducative.
Achever l’équipement des universités en ENT.
Favoriser l’accès à l’ENT par une généralisation des Points Etude.
Faciliter l’accès aux contenus pédagogiques pour les étudiants handicapés grâce aux
technologies numériques.
Achever la couverture wi-fi des campus.
Déployer la fédération d’identités entre universités.
Généraliser la carte étudiant électronique multi-services pour faciliter la vie étudiante.
Améliorer la démocratie étudiante grâce au vote électronique.