Retour
 

Rapport d'information déposé (...) par la commission des affaires culturelles et de l'éducation sur les relations entre l'école et les parents

Auteur(s) :

    • FRANCE. Assemblée nationale. Commission des affaires culturelles et de l'éducation

Editeur :

  • Assemblée nationale

Collection : Documents d'information de l'Assemblée nationale

Date de remise : Juillet 2014
162 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

A l'occasion de l'examen en première lecture de la loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République, plusieurs amendements ont été présentés en faveur de la création d'un statut de parent-délégué, et ce dans le but d'associer davantage les parents à l'école. C'est dans ce contexte que la commission des affaires culturelles et de l'éducation a proposé la mise en place d'une mission d'information pour traiter plus largement des relations des parents avec l'institution scolaire. Après un état des lieux de ces relations, le présent rapport formule une série de préconisations, axées autour de cinq idées : les droits d'expression des parents dans les établissements devraient être renforcés ; la notion de coéducation devrait être clarifiée ; les parents devraient être mieux accueillis et informés, notamment grâce à l'instauration d'une prérentrée à leur intention et l'explicitation systématique du travail demandé aux élèves, et ce afin de lever les non-dits ou malentendus initiaux ; l'école devrait « aller à la rencontre » de tous les parents, en multipliant les temps d'échange quand tout va bien, en organisant, y compris le samedi, des formations pour adultes et des débats éducatifs dans les établissements et en recourant à des « tiers facilitateurs » ; tous les personnels de l'éducation nationale devraient être formés aux enjeux de la relation école-parents.

INTRODUCTION

I. DES RELATIONS ENTRE L’ÉCOLE ET LES PARENTS SOUVENT DIFFICILES MAIS INDISPENSABLES À LA REFONDATION DU SYSTÈME SCOLAIRE

A. DES RELATIONS ASYMÉTRIQUES ET DISTENDUES

1. Des facteurs d’éloignement variés

a. Des raisons structurelles

b. De nombreux « irritants »

c. Des tensions de plus en plus visibles

2. Un rapport « abîmé » avec les milieux populaires

3. Des droits d’expression individuels et collectifs peu utilisés

a. Un cadre juridique substantiel

b. Une pratique insatisfaisante

c. Un fonctionnement bancal des conseils décisionnels

B. UN LEVIER POUR AMÉLIORER LE BIEN-ÊTRE ET LES RÉSULTATS DES ÉLÈVES

1. Un consensus chez les acteurs

a. La convergence des constats parmi les chercheurs et les praticiens

b. Les enseignements très positifs de l’expérimentation la « mallette des parents »

c. Le bilan très encourageant des dispositifs d’accompagnement de la scolarité

2. Une loi d’orientation et de programmation qui a érigé la coéducation en vecteur de transformation de l’école

a. Une notion qui irrigue la politique de refondation de l’école

b. Une notion qui doit être explicitée

II. POUR UNE ALLIANCE ENTRE TOUS LES ADULTES AU SERVICE DE LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

A. RENDRE EFFECTIFS LES DROITS D’EXPRESSION DES PARENTS

1. Une réflexion à mener sur les conditions d’exercice du « mandat » des parents élus

2. Une place plus affirmée dans les conseils d’administration

B. DÉFINIR ET METTRE EN ŒUVRE LA COÉDUCATION

1. Un texte pour encadrer cette politique

2. Des projets d’établissement et des dispositifs d’aide aux élèves en difficulté qui intègrent pleinement cette notion

3. Des programmes d’aide à la parentalité sanctuarisés et mieux coordonnés avec l’action des établissements

C. MIEUX ACCUEILLIR ET INFORMER

1. Une prérentrée pour les parents

2. Des enseignements et une pédagogie explicités

3. Des échanges plus fréquents avec les professeurs dont le service doit être ajusté en conséquence

4. Une question stratégique : l’orientation

a. Des choix qui doivent être préparés en associant les parents

b. Des conditions à respecter pour réussir l’expérimentation du « dernier mot »

D. ALLER À LA RENCONTRE DE TOUS LES PARENTS

1. Une école ancrée dans son territoire ou son quartier et qui s’appuie sur des « tiers facilitateurs »

2. Des efforts structurés pour nouer un dialogue avec les parents les plus éloignés de la culture scolaire

E. FORMER À LA RELATION AVEC LES PARENTS POUR PERMETTRE LEUR « INCLUSION PÉDAGOGIQUE »

1. Une formation qui doit concerner tous les métiers de l’éducation nationale

2. Des allers-retours fructueux entre l’établissement et le domicile

a. De bonnes pratiques à respecter

b. Une « mallette des parents » qui doit être rapidement généralisée aux classes charnières

CONCLUSION

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS

TRAVAUX DE LA COMMISSION

CONTRIBUTION DES COMMISSAIRES UMP DE LA MISSION D’INFORMATION

ANNEXES

ANNEXE N° 1 : COMPOSITION DE LA MISSION

ANNEXE N° 2 : LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES PAR LA MISSION

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Ecole , Parent d'eleve

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP