Retour
 

L'accès des jeunes à l'emploi : construire des parcours, adapter les aides

Auteur(s) :

    • FRANCE. Cour des comptes

Editeur :

  • La Documentation française

Date de remise : Octobre 2016
623 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

La structure du marché du travail en France pénalise tout particulièrement les jeunes. Leur durée d'accès à un emploi stable s'est allongée ; ils sont plus confrontés à la précarité dans l'emploi et au temps partiel subi ; leur taux de pauvreté est élevé. Depuis plusieurs décennies, de très nombreuses aides, mises en oeuvre par des opérateurs multiples, ont été déployées pour corriger cette situation. Ce système d'aides publiques présente un coût élevé (10,5 milliards d'euros en 2015) et croissant, mais les résultats obtenus du point de vue de l'accès à un emploi durable ne sont à la mesure ni des objectifs affichés, ni des moyens mobilisés. Les juridictions financières préconisent de concentrer davantage les aides publiques sur les jeunes les plus éloignés de l'emploi et de privilégier les réponses rapides et les dispositifs intensifs. Leur rapport comprend sept cahiers territoriaux : Est-Ensemble, Le Creusot - Montceau-Les-Mines, Limoux, Saint-Etienne, Seine-Eure / Haute-Normandie, Thiers et Toulouse.

Délibéré

Introduction

Chapitre I Des jeunes confrontés à des difficultés croissantes d’accès à l’emploi

I - Des parcours d’accès à l’emploi de plus en plus difficiles

A - De nouveaux entrants pénalisés sur un marché du travail en mutation

B - Un chômage élevé, une transition de l’école à l’emploi plus tardive

II - Des inégalités marquées au sein de la population des jeunes

A - Des inégalités selon les niveaux de qualification

B - Des inégalités géographiques et sociales

Chapitre II Une priorité marquée en faveur des jeunes, des résultats décevants

I - Des dispositifs nombreux qui mobilisent des moyens financiers importants

A - Une large gamme de dispositifs

B - Un coût élevé et croissant

II - Des performances qui ne sont pas à la hauteur des moyens financiers engagés

A - L’accès à l’emploi à l’issue d’un accompagnement

B - L’accès à l’emploi après un contrat aidé

Chapitre III Des aides insuffisamment adaptées aux besoins des jeunes et des employeurs

I - Les contrats aidés : un dispositif à réorienter

A - Des objectifs trop larges

B - Une réorientation nécessaire

II - Des dispositifs d’accompagnement vers l’emploi peu différenciés

A - Un accompagnement qui ne tient pas assez compte des besoins des jeunes

B - Une intensité de l’accompagnement globalement faible

III - Un contenu en formation limité

A - Une mobilisation insuffisante de la formation professionnelle

B - Un accès à l’alternance à améliorer

Chapitre IV Une organisation plus cohérente pour une meilleure performance

I - Une organisation complexe pesant sur des opérateurs fragilisés

A - Des acteurs multiples aux stratégies mal coordonnées

B - Les missions locales : une gouvernance et une gestion à conforter

II - Une concurrence dommageable entre dispositifs

A - De multiples effets de concurrence

B - Une simplification et un décloisonnement nécessaires

III - Une prise en compte de la performance insuffisante

A - Une politique d’affichage quantitatif

B - Un pilotage par la performance à développer

Conclusion générale

Récapitulatif des orientations et des recommandations

Glossaire

Annexes

Réponses des administrations et des organismes concernés

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Jeune , Insertion professionnelle

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP