Retour
 

Les sections européennes et de langues orientales

Auteur(s) :

    • FRANCE. Ministère de l'éducation nationale

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale

Date de remise : Août 2000
31 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Huit ans après leur ouverture, ces sections font la preuve de leur efficacité, estime le rapport. Cependant, leur accroissement numérique, l'adaptation plus ou moins stricte des textes fondateurs lors de leur mise en application, les débats organisés autour du mode de fonctionnement de ces sections, les divers séminaires de réflexion sur l'enseignement de la discipline non linguistique (D.N.L.) mettent à jour un certain nombre de difficultés ou de dérives. Ce rapport présente un état des lieux afin de mettre en lumière les dysfonctionnements du dispositif, mais aussi ses points forts, de l'améliorer, de l'étendre et de contribuer ainsi à un meilleur apprentissage des langues étrangères.

Introduction

I. Descriptif du dispositif

I.1 Objectifs institutionnels. Ambitions fondatrices

 I.2 Disciplines concernées et horaires d’enseignement

I.3 Evaluation

I.4 Les partenaires dans le dispositif d’apprentissage

II. Réalité du terrain. Etat des lieux

II.1 Recensement quantitatif

II.2 Modalités plurielles du fonctionnement sur le terrain

III. Observation des pratiques pédagogiques

III.1 La question des contenus
a) en DNL : la question des programmes
b) en langues : développement de l’expression orale
c) le statut de la langue dans le couple LV / DNL
d) observation de classes : interaction entre deux disciplines.

III.2 Approche méthodologique

III.3 Evaluation des élèves

IV La dimension " européenne" dans les sections européennes

IV.1 La politique académique

IV.2 Projets d’établissements

IV.3 Programmes de partenariat européen

IV.4 Altérité, citoyenneté et culture européennes : comment ancrer ces notions et les développer ?

V. Recommandations en vue d’améliorer le dispositif

V.1 Nécessaire révision des modalités d’ouverture et de fonctionnement

V.2 Nécessaire diversification des langues
 
V.3 Recrutement, formation, et valorisation des enseignants de DNL
V.3-1 Une information préalable accessible aux futurs candidats à ces postes
V.3-2 Des modalités de recrutement des enseignants de Disciplines Non Linguistiques mieux ciblées et plus ouvertes
V.3-3 Une formation plus étendue et mieux adaptée aux besoins spécifiques
V.3-4 reconnaissance et valorisation des enseignants de DNL
V.4 Evaluation finale des élèves : vers une meilleure équité, cohésion et harmonisation

V.5 Mise en place de structures horaires à l'intérieur des établissements pour un enseignement plus efficace

V.6 Extension du dispositif
a) extension géographique
b) extension accrue à toutes les filières et à des disciplines variées
c) extension à tout type d’élèves
d) extension des partenariats européens.

V.7 Liaison entre les Sections européennes

V.8 Favoriser la liaison entre sections européennes et autres formes d’enseignement bilingue

Conclusion

Documents cités dans ce rapport

Annexes

Tableau des abréviations

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Langue etrangere , Enseignement des langues

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP